Comme un p’tit goût de confiture aux fraises

Y’a pas mal d’affaires qui me ramènent en enfance instantanément. Comme plusieurs de ma génération, l’émission Ciné-Cadeau me fait ça. Quand je vois un Astérix ou un Lucky Luke à la télévision, je me sens automatiquement en pyjamas assis sur le vieux divan en genre de lainage gris rugueux qu’on avait chez nous que j’étais petit. Beaucoup de films de la série Contes pour tous me ramènent exactement à la même place, en particulier La guerre des tuques. Celui-là, ce qui est encore plus fort, c’est que même si je le regardais en plein été, je me sentirais en plein hiver, dans le parc en arrière de chez nous, en train de jouer à La guerre des tuques. C’est juste si je n’ai pas aussi les poignets engourdis d’avoir eu de la neige dans mes mitaines.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 105$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire

Vous pourriez aimer également ceci