Catégorie

Actualité

Brigitte Aucoin, Louis Fournier, Ernest Bouffard et Michel Nadeau du conseil d’administration de l’OBNL Résidence Plaisance, lançaient la campagne de promotion et d’information de la future Résidence Plaisance, tout en faisant état de l’avancement du projet dont on souhaite pouvoir ouvrir officiellement les portes vers la fin de l’année 2019.

Basés sur les résultats de plusieurs analyses des besoins démographiques, actuels et futurs tant en hébergement qu’en soins, l’on dévoilait les détails de la Résidence ainsi que le plan « évolutif » lors d’une conférence de presse le lundi 13 novembre dernier. Adapté aux résidents, le RPDI offrira des services de Résidence privée pour aînés (RPA), de Ressources intermédiaires (RI) et de Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). On affirme que les soins offerts seront adaptés à l’évolution des besoins des personnes qui y vivront. Si les résidents perdent progressivement leur autonomie, ils n’auront pas à déménager ailleurs, ils continueront de vivre au Centre.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le président de la Chambre de commerce des Îles, Marius Arseneault, le député Germain Chevarie et le maire Jonathan Lapierre ont rencontré le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, pour le maintien du contrat de service de traversier par la CTMA.

Les trois membres de la Coalition ont fait valoir plusieurs arguments pour que le ministre Garneau retire le service de traversier entre Cap-aux-Meules et Souris du processus d’appel d’offres puisqu’il ne se compare à aucun autre dans le golfe du Saint-Laurent.

« C’est un service essentiel pour les Îles, c’est le prolongement de la route 199 qui nous relie au continent; alors, on ne devrait pas laisser cette traverse aux aléas d’une concurrence potentielle menée par des entreprises privées », a laissé savoir M. Chevarie.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Yannick Sauvageau et Serge La Neuville on fait la surprenante découverte, le mercredi 8 novembre dernier, d’une carcasse de dauphin commun, près du quai de l’Anse-à-la-Cabane, à Havre-Aubert.

Le mammifère, une femelle adulte mesurant 7 pieds, est une espèce très rare et n’est habituellement pas observée dans le golfe du Saint-Laurent.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

L’exposition qui regroupe les faits saillants de 45 années d’actualité aux Îles était inaugurée au Musée de la Mer le 5 novembre dernier.

Plus d’une centaine de personnes se sont déplacées pour assister au lancement de l’exposition Le Radar, 45 ans d’actualité, en fin de semaine dernière.

Retraçant 45 ans d’histoire aux Îles, du 15 avril 1972 à aujourd’hui, l’exposition se présente sous forme d’une ligne de temps en 18 panneaux de 3 pieds par 6 pieds, suspendus dans le hall du Musée de la Mer.

C’est le directeur général et graphiste du Radar, Hugo Miousse, qui a eu la patience d’effectuer le travail de moine de parcourir et de sélectionner, parmi les quelque 2 200 éditions totalisant plus de 61 000 pages de journal, les faits marquants formant la trame historique de l’archipel.

Le défi de taille a également été d’arriver à effectuer une sélection d’articles et de « Une » des grands moments de l’archipel, en conservant toutefois un certain équilibre quant aux types de nouvelles à faire resurgir.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Tourisme Îles de la Madeleine et CTMA se réjouissent du bilan très positif de l’industrie du tourisme, avec une augmentation de l’achalandage, encore cette année. Les entrées annuelles surpassent celles de 2016, elles-mêmes historiques, et totalisent 74 000 visiteurs.

L’industrie du tourisme aux Îles n’a rien à envier aux autres régions du Québec, puisque les quatre dernières années ont successivement connu une augmentation de l’achalandage, ce qui porte à 21 % la hausse du nombre de visiteurs pour cette période. De 2016 à 2017, le nombre de visiteurs est passé de 70 300 à 74 000.

1 Facebook Twitter Google + Pinterest

C’est le 5 novembre que 55,21 % des 10 354 électeurs inscrits sur la liste ont fait valoir leur droit de vote après une trentaine de jours de campagne. Autour de la table, quelques nouveaux visages auront à se familiariser avec l’appareil municipal, chapeauté par le maire sortant qui reprend son siège, Jonathan Lapierre et les trois conseillers réélus par acclamation. L’équipe du Radar a fait le tour des participants à la course pour recueillir leur bilan.

Jonathan Lapierre

« Quand je me suis présenté à la population des Îles il y a quatre ans, j’ai dit que je voulais être avec eux, qu’on prenne nos responsabilités, qu’on investisse dans les infrastructures dans les routes, dans les bâtiments et c’est ce qu’on a fait […] Je n’ai jamais senti, de façon majoritaire, des gens s’opposer à notre vision. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le CISSS des Îles recevait récemment le rapport des accompagnatrices, nommées par le ministre de la Santé à la suite des recommandations de l’audit conjoint avec le Collège des médecins et avec les fédérations médicales qui visaient, notamment, le redressement de la gouvernance médicale. Un plan d’action qui comprend une série de mesures devant être mises en application sera entériné le 21 novembre prochain par le conseil d’administration du CISSS.

Ainsi, présentes entre juillet et octobre, les accompagnatrices, Lise Verreault et Dre Lucie Poitras, ont pu assister à plusieurs réunions administratives, médicales, en plus de rencontrer en groupe ou individuellement le personnel, les usagers et les comités attachés au CISSS.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Depuis la grande opération de peinture en 2000, l’église Saint-Pierre de Lavernière voit la peinture s’écailler de ses bardeaux à une vitesse peu habituelle.

Stagiaire en architecture à l’embauche de Marie-Josée Deschênes architecte, une firme spécialisée dans la restauration de bâtiments patrimoniaux, Marie-Hélène Verdier rappelle l’historique du dossier : des travaux majeurs ont été réalisés à l’été 2000 où l’on a changé les bardeaux pourris, décapés et repeints les sains, mais déjà à l’automne suivant on constatait un problème dans la teinture, dont l’écaillement s’aggravait au printemps.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le Conseil québécois LGBT (lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres) remettait, en fin de semaine dernière, pendant le Gala Arc-en-ciel, le prix au Comité de lutte contre l’homophobie pour avoir organisé diverses activités de sensibilisation au mois de mai dernier.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Une quarantaine d’employés du CPE La Ramée et du CPE Chez ma Tante manifestaient leur mécontentement face à la lenteur des négociations de leur convention collective, qui traîne depuis 30 mois.

La porte-parole des syndicats des deux CPE, Isabelle Leblanc, dénonce l’intransigeance du ministère de la Famille qui pose des conditions inacceptables à la poursuite des négociations, dont la dernière table remonte à quelques jours.

C’est que plusieurs points font l’objet d’un désaccord, dans les négociations, dont les régimes de retraite, surtout parce que le gouvernement souhaite repousser l’âge de la retraite à 61 ans et faire assumer aux travailleuses les déficits passés. Des modifications dans les règles d’admissibilité auraient pour effet de réduire la participation de plusieurs, comme de réduire leurs revenus de retraite.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Pannes à répétition, pertes de signal à plusieurs reprises, vitesse qui avoisine le modem téléphonique à certains secteurs de l’archipel, nombreux sont les résidants insatisfaits des services Internet sur le territoire, sans parler des tarifs que certains considèrent exorbitants. Est-ce que la goutte est en train de faire déborder le verre ?

Inauguré en 2005, le câble de fibre optique sous-marin constituait alors une avancée de taille en matière de télécommunication pour tout ce qui concerne le déploiement des services de téléphone, cellulaire et Internet. La suite a été d’installer un système de fibre optique terrestre pour, entre autres, relier certains des partenaires fondateurs du Réseau intégré des communications électroniques des Îles de la Madeleine (RICEIM), dont la Municipalité, la Commission scolaire, le Campus, le CISSS des Îles, etc.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Dans le soulèvement des dénonciations d’agressions sexuelles, notamment avec le mot clic #moiaussi, l’équipe du Radar s’est informée de ce qu’il en est dans l’archipel et a revu les services offerts aux victimes. Parmi ceux-là, le CALACS et le CAVAC.

CALACS L’Espoir des Îles

Intervenante dans le milieu depuis 15 ans, Nathalie Leblanc n’est pas surprise des nombreuses dénonciations alors qu’elle côtoie les victimes jour après jour. Elle explique que le soulèvement social #metoo initié par une actrice américaine qui a pointé du doigt son présumé agresseur, un « éminent » producteur de films, se différencie de la première vague #agressionnondénoncée et #onvouscroit alors qu’elle provient de la base même, les femmes victimes d’agression sexuelle.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Après la libération de ses fonctions du directeur des soins professionnels, le docteur Marcel Couture, c’est au tour de la présidente-directrice générale, Yvette Fortier, d’annoncer son départ, lequel entrait en vigueur dès l’annonce de sa missive communiquée le 19 octobre dernier.

Près de deux semaines avant le dépôt du rapport des deux accompagnatrices embauchées pour améliorer les relations de gouvernance au sein du Centre de santé et de services sociaux des Îles, la présidente-directrice générale en poste depuis 2013, Yvette Fortier, « a manifesté le désir de ne pas être renouvelée à titre de PDG, dont le mandat se terminait le 31 mars 2018 », a affirmé l’adjoint au directeur des services administratifs Ressources humaines, communications et affaires juridiques, Philippe Simon Laplante.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La Chambre de commerce des Îles, le député Chevarie, le maire Lapierre, la mairesse Clarke, Tourisme Îles-de-la-Madeleine et la Table des organismes communautaires des Îles (TOC) font front commun afin que le service de traversier entre les Îles et l’Île-du-Prince-Édouard demeure entre les mains de la coopérative locale qu’est la CTMA, profondément inquiétés par la consultation au printemps dernier par Transports Canada qui dessinerait un éventuel appel d’offres aux entreprises intéressées d’obtenir un contrat à long terme pour assurer les services de traversier dans l’Est du pays.

Un service essentiel…

Le lien maritime entre Cap-aux-Meules et Souris représente un service essentiel pour l’archipel et notre seul lien terrestre avec le continent, de rappeler le député, Germain Chevarie. Il fait valoir que la situation des Îles est exceptionnelle et n’a d’ailleurs rien de comparable avec celle des autres traverses en jeu dans les provinces des maritimes : ce lien est assuré par un modèle coopératif fiable, compétent, efficient et efficace, mis en place et opéré par les Madelinots depuis plus de 70 ans.

Au fil des ans, le modèle actuel a permis d’assurer le service de traversier pour les Madelinots, les visiteurs et le transport de marchandises et de denrées (import et export) en répondant aux exigences fédérales de desserte maritime et en ayant une capacité élevée de s’adapter aux besoins des Madelinots, à l’achalandage touristique et aux circonstances météo.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

C’est une délégation madelinienne qui s’est dite très heureuse de l’événement de la 2e conférence internationale du Réseau Économusée, qui se tenait à Bergen en Norvège du 15 au 19 octobre derniers, 5 ans après la toute première qui, elle, avait lieu au Québec.

Jason Bent, responsable du créneau ACCORD Récréotourisme, y était notamment pour exposer une intervention à propos de tourisme créatif et, au passage, inspirer des artisans présents par des exemples concrets d’ateliers de création, des visites incluant des dégustations privilégiées avec des producteurs, etc.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents