Catégorie

Actualité

C’est dans la nuit de lundi à mardi que les deux hommes à bord de la surfaceuse, Kevin Lapierre et Gabriel Landry, qui effectuaient bénévolement l’entretien régulier du sentier de motoneige, ont pu s’extirper, sans blessure, de la surfaceuse au moment où la glace a cédé sous son imposant poids.

Les conditions de glace, qui avoisinent plus d’un pied à l’endroit de l’incident, présentaient pourtant une épaisseur suffisante, selon Luc Vigneault, qui effectue régulièrement le carottage du couvert de glace sur le sentier de motoneige longeant la route 199. À la suite de l’incident, un périmètre de sécurité avait été établi autour de la surfaceuse, enlisée de plusieurs pieds, à quelques centaines de mètres de la route, près de la halte aménagée (communément appelé la chaloupe).

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Alors qu’il y a quelques semaines, il écartait toute possibilité de modification aux procédures entourant l’ÉVAQ (Évacuation aéromédicale du Québec), le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a finalement décidé de revoir sa position pour permettre à un membre de la famille de monter à bord de l’avion médical.

Actuellement, l’évacuation aéromédicale des enfants ne permet pas qu’un membre de la famille puisse accompagner son enfant à bord de l’avion. Il va sans dire que cette aberration provoque des drames familiaux, puisque les enfants malades sont privés de la présence rassurante d’un parent dans une situation déjà déchirante, d’autant plus que personne n’est présent pour prendre des décisions ou signer des autorisations concernant les soins à prescrire à l’enfant.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La CSN occupait pacifiquement les bureaux de Service Canada pour protester contre la Loi sur l’assurance-emploi puisque certains travailleurs faisant face à la saisonnalité de l’emploi se retrouvent sans revenus pendant plusieurs semaines.

« On veut que le ministre Duclos change les règles au niveau de l’admissibilité de l’assurance-emploi pour que les gens qui vont sur le chômage ne tombent pas dans le «trou noir» ». –Anatole Chiasson, président du Conseil central de la Gaspésie et des Îles de la Madeleine (CCGIM-CSN).

C’est que les travailleurs qui œuvrent dans les secteurs saisonniers des pêches ou du tourisme se retrouvent pendant un certain nombre de semaines, sans revenus, ce qui provoque de l’insécurité et de la précarité.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Dans le cadre de la Semaine des régions, organisée par Place aux jeunes en région (PAJR), le maire Jonathan Lapierre participait à l’événement d’ouverture : Table ronde sur les défis de la main-d’œuvre à la Maison des régions de Montréal.

Animé par le chroniqueur et journaliste René Vézina, cet événement, diffusé en direct sur le Web, conviait les panélistes Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI, Claude Provost, vice-président sénior, services partagés et développement organisationnel du Groupe Canam et Marco Alberio, titulaire de la chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires (ISDéT) et professeur au département Sociétés, territoires et développement de l’UQAR.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

  La nouvelle politique sur l’inclusion économique et la participation sociale appliquée depuis le mois de février, bien reçue dans son ensemble, font tout de même sourciller l’Association des personnes handicapées des Îles (APHÎ) à la lecture de certains alinéas. En effet, le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et…

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Enjeu de taille pour les économies régionales éloignées et isolées, les tarifs aériens, qui ont fait l’objet de préoccupations depuis quelques années, sont susceptibles de connaître des développements pour les rendre encore plus abordables. Mais à l’aube de la prochaine campagne électorale,
est-ce que des mesures concrètes seront mises en place?

Tout porte à croire que le Sommet sur le transport aérien, auquel participaient plus de 300 élus, gens d’affaires et transporteurs aériens, peut livrer la marchandise attendue, mais pour l’instant, le gouvernement Couillard ne promet que d’acquiescer à certaines demandes des collectivités éloignées, sans faire de réels changements.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Même si le nombre de nouveaux bâtiments principaux a connu une légère baisse de 2016 à 2017, les investissements en construction sont passés de 27 M$ en 2016 à plus de 35 M$ en 2017.

Le marché de la construction se porte bien, si l’on se fie aux statistiques de construction émises par le service de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme de la Municipalité des Îles, qui fait état de 784 demandes traitées par le personnel en 2017, une hausse de 34 par rapport à 2016.

Bien que le nombre de nouveaux bâtiments secondaires (remises, garages, etc.) ait diminué pour passer de 106 à 91 lors de la dernière année, le nombre de demandes de permis de rénovation et d’agrandissement est en augmentation de 324 à 427, une hausse significative de près de 32 %.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Aux prises avec un financement récurrent bien en deçà de leurs besoins, les Maisons des jeunes des Îles peinent à accomplir leur mission qui, elle, est grandissante.

Avec un budget annuel de 85 000 $, la directrice de la Maison des jeunes des Îles, Nadine Lapierre, estime que le gouvernement devrait revoir leur financement, insuffisant.

La hausse annuelle de leur financement, qui a varié de 0,3 % à 1,4 % dans les 20 dernières années, n’arrive même pas à couvrir le taux d’indexation, de 2 % correspondant à la hausse du coût de la vie.

« Le financement de base qui nous permettrait de vivre adéquatement, qui nous permettrait de répondre aux besoins de base sans même faire de développement, est de 150 000 $. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Rappelons qu’implantée à la suite de la découverte, l’été dernier, de plusieurs cadavres de baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent ou sur les territoires le bordant, la réduction de la limite de vitesse des navires sous la barre des dix nœuds a finalement été levée à la mi-janvier cette année, puisqu’aucune baleine n’a été aperçue dans le secteur depuis plusieurs semaines.

Or, le ministre des Pêches et des Océans du Canada, Dominic Leblanc, annonçait un nouveau plan de mesures visant la protection des baleines noires le mardi 23 janvier dernier, mesures touchant pour cette portion, les pêcheurs de crabes des neiges. En effet, on mentionnait d’autres annonces à venir, toujours en lien avec la protection de l’espèce menacée.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Une combinaison de forts vents, de marées et d’accumulation d’eau et de glace est venue à bout de l’Étang des Caps, à Bassin, au début du mois.

Cela faisait déjà quelques semaines que Sylvain Vigneau, un résidant de ce secteur, surveillait le coin et se préoccupait par la situation, puisque la mince bande de terre séparant l’Étang des Caps et la mer était sur le point de céder à la mi-décembre.

Il explique que l’accumulation d’eau de pluie dans l’étang a provoqué une pression sur le petit ruisseau, qui en devenant de plus en plus gros, a fina-lement cédé le 13 janvier, laissant libre cours à la circulation entre l’eau salée et l’eau douce. L’effet du ressac des vagues, gonflées par de forts vents, a aussi contribué à gruger la berge, libérant les eaux de l’étang.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Lors du Rendez-vous annuel de l’industrie de la pêche et de la mariculture, les intervenants ont dressé un portrait fort positif quant à la reprise imminente de l’industrie de la pêche au sébaste.

Parmi eux, Andy Cerqueira, conseiller en analyse économique au ministère de l’Agriculture des Pêches et de l’Alimentation du Québec faisait le bref portrait historique de l’industrie du sébaste et Jan Voutier, directeur de Ka’Le Bay Seafoods, des Maritimes, précisait, quant à lui, qu’il faudra prévoir et s’équiper pour une pêche durable et de qualité.

M. Cerqueira expliquait tout d’abord que le sébaste de l’Atlantique nord est un poisson à croissance lente puisqu’il en faut de 7 à 8 ans pour atteindre sa taille commerciale de 22 cm. Or, l’on a recensé trois cohortes importantes : celles de 2011, 2012 et 2013 sont donc de nouvelles générations de poissons qui arrivent à l’âge adulte.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Selon le Bureau de la sécurité de transports, c’est finalement une combinaison de manque d’expérience et de distraction du pilote, lors de la phase cruciale d’approche, qui serait à l’origine du tragique accident qui a couté la vie à sept personnes, le 29 mars 2016.

Le rapport fait état des risques qui ont délibérément été pris par le pilote, Pascal Gosselin, dans une approche non stabilisée jusqu’à l’atterrissage.

On peut y lire que le pilote s’est laissé distraire des manœuvres d’approche, puisqu’il formait le copilote Fabrice Labourel : « Pendant la revue de la liste de vérification, le pilote a eu des communications non essentielles avec le passager-pilote, lui expliquant les systèmes de bord et leur fonctionnement. Ces communications ont interrompu le déroulement des activités nécessaires dans le poste de pilotage et se sont poursuivies tout au long de la revue de la liste de vérification. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents