Catégorie

Actualité

L’équipe des enquêtes du poste des Îles-de-la-Madeleine a procédé, le 6 octobre dernier, à l’arrestation d’Allan David Clarke, 56 ans, de Grosse-Île, relativement à une série d’infractions à caractère sexuel, survenues au cours des mois de septembre et octobre 2018.

Il a comparu le 9 octobre au palais de justice de Percé et était détenu à New Carlisle jusqu’à une nouvelle enquête sur remise en liberté. De retour en cour le 16 octobre pour l’évaluation concernant ses responsabilités face à ses gestes, l’homme en est finalement tenu responsable. Il devra une nouvelle fois faire face à la justice le 26 octobre pour l’enquête sur cautionnement. Allan David Clarke fait face à 11 chefs d’accusation, notamment d’agression sexuelle, d’agression sexuelle causant des lésions corporelles, de séquestration, d’introduction par effraction, de prolifération de menaces et de harcèlement criminel.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Plusieurs utilisateurs du port de Cap-aux-Meules critiquent ouvertement les nouveaux aménagements en cours, qui impliquent un « changement d’habitudes », sur ces terrains appartenant à Transports Canada et Pêches et Océans Canada.

Les travaux réalisés par Hydro Québec, pour finaliser la dernière phase de décontamination liée au déversement de 100 000 litres d’hydrocarbures en septembre 2014, suscitent de l’insatisfaction auprès des utilisateurs du port, dont les plaisanciers, entreprises et pêcheurs.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le résidant de l’Étang-du-Nord, Simon Miousse, a eu la surprise de constater, le mercredi 3 octobre dernier, que sa maison avait été atteinte par des projectiles d’arme à feu.

La Sûreté du Québec, qui a été contactée dès cette fâcheuse découverte, a attesté qu’il s’agit bien de marques laissées par le plomb, à constater l’état du bardeau de cèdre fraîchement peint et un carreau de fenêtre cassé au deuxième étage.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec explique que les enquêteurs du Service d’enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ, en collaboration avec les enquêteurs du poste des Îles-de-la-Madeleine ont procédé, tôt le mardi 9 octobre au matin, à une série de neuf arrestations d’individus reliés au trafic de stupéfiants. Tous sont reconnus comme des revendeurs locaux avec une clientèle propre à chaque individu, ne sont donc pas un réseau organisé de trafiquants de stupéfiants, mais des gens actifs sur le territoire depuis un certain temps déjà, de noter M. Doiron.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Élodie Molaison de l’école Saint-Pierre, Olivier Martinet de l’école Stella-Maris, Nathan Cyr de l’école Notre-Dame du Sacré-Cœur, Victor Arseneau de l’école Centrale et Marie-Anne Bélanger-Lapierre de l’école Aux Iris ont été pigés au hasard pour être pompiers d’un jour, vendredi dernier.

Le 5 octobre restera marqué dans la mémoire des cinq jeunes élèves des écoles francophones de l’archipel, à partir du moment où ils apprenaient, le matin même, avec grande surprise, qu’ils étaient choisis pour participer à une série d’activités dans le cadre de cette journée.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Pour quelqu’un qui n’avait passé que quelque 24 heures dans l’archipel pour assister à un mariage, forcée d’un retour rapide pour ne pas mettre à mal ses engagements, Esther Otis, directrice intérimaire du CISSS des Îles depuis octobre 2017 confie qu’elle aura du mal à quitter, après avoir scellé plusieurs amitiés ici, alors que son mandat se termine le 12 octobre.

Elle repartira là où sa famille l’attend, dans un village près de Matane, pour enfin savourer la retraite dont on l’avait retirée le temps de son contrat.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Une trentaine de participants étaient au premier rendez-vous des trois prévus du BAPE afin que soient entendues leurs opinions et suggestions quant à la possibilité d’une modulation du statut de réserve écologique à l’Île Brion.

Rappelons que la réserve a été statué en 1988 pour protéger les écosystèmes où habitent, entre autres, trois espèces floristiques parmi 200, susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables et abrite des oiseaux à statut précaire.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La Table de concertation régionale des Îles-de-la-Madeleine faisait état de ses travaux réalisés et ceux à venir, lors du Forum régional annuel le mardi 25 septembre dernier, auquel assistait une cinquantaine de personnes. Intitulé Planifier, baliser, innover : des outils au service des usages, diverses conférences sur les thématiques reliés à l’eau étaient offertes.

La coordonnatrice de la TCR des Îles, Isabelle Cummings qui, d’ailleurs, quitte la fonction pour remplir une autre mission du côté du Centre de recherches en milieu insulaire et maritime (CERMIM) explique que le premier devoir que le ministère demandait était de mettre sur pied une Table où réunir les acteurs de l’eau, concernés de près ou de loin, et dresser la liste des usages qu’on en fait. Ce sont 15 sièges qui ont été comblés dont un par le comité ZIP des Îles qui en est d’ailleurs le mandataire.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le couru Musiquothon, organisé annuellement comme moyen de financement du diffuseur régional Le Vieux Treuil, a permis d’amasser plus de 3 300 $ cette année.

Vingt-quatre heures de musique (presque) en continu, une quarantaine de musiciens bénévoles et une assistance au Café de la Grave qui ne dérougit pas durant tout l’événement, le Musiquothon met la touche finale, en fin de saison, à la programmation estivale.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

L’ex-médecin et écrivain, Jean Lemieux, publie un premier récit autobiographique issu de son expérience de pratique professionnelle « au cœur de la tourmente du système de santé ».

Le récit très véridique des histoires tirées du quotidien du médecin résonnera certainement avec sévérité dans le contexte électoral qui prévaut actuellement puisque les propos de Jean Lemieux, qui a exercé la profession pendant 38 ans, dépeignent un environnement rude, empreint d’un réalisme touchant. Il nous livre le récit intime de son parcours d’omnipraticien avec tout son lot de réflexions, de remise en question, ses nuits de garde, la dévalorisation qu’entraînent les réformes de la gouvernance, comme les imperfections d’un système malmené et dans lequel des acteurs s’y débattent, comme des soldats, des « sentinelles » laissées à elles-mêmes.

« C’est un livre qui est complètement à part dans ma production, où il n’y a, cette fois, pas de fiction. La seule fiction, c’est la transformation des faits vécus et des noms de façon à protéger l’identité des personnes. C’est un projet qui m’a permis d’écrire sur ce qui m’arrive, sur ce que je vis et de dénoncer le système. Ç’a été aussi une façon de faire un retour et le bilan de toutes ces années. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Pendant trois jours se tenait le premier Rendez-vous sur les microréseaux et la transition énergétique des collectivités au Château Madelinot. Une programmation étoffée de conférences, discussions, ateliers et salon d’exposants qui a mobilisé plusieurs acteurs du secteur énergétique.

Mandaté par la Communauté maritime des Îles, Nergica (anciennement TechnoCentre éolien) organisait ce Rendez-vous à la suite de l’adoption de la Stratégie énergétique des Îles, dans un contexte de transition énergétique et de réduction des gaz à effet de serre.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Deux navires de croisière en deux jours ont dû être annulés à cause de la présence de forts vents et de conditions climatiques défavorables.

La saison automnale de croisières internationales, qui débutait avec l’accostage du MS Hamburg, par une belle journée ensoleillée le jeudi 13 septembre dernier, prévoit accueillir encore près de 5 000 passagers et 2 500 membres d’équipages, répartis dans 8 navires, d’ici le 26 octobre prochain.

Malgré un début de saison très favorable, le Crystal Symphony de la ligne Chrystal Cruises, d’une capacité de 960 passagers et 545 membres d’équipage, n’a pu mouiller dans la baie de Plaisance le matin du mardi 18 septembre, comme prévu.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

C’est un premier recueil de poésie marqué par l’insularité que présente Mme Gilberte Poirier, originaire de Havre-aux-Maisons.

L’écriture du recueil a commencé il y a maintenant quatre ans et il se présente, en sélectionnant justement ses mots, comme une série de tableaux empruntés à la terre, la mer, le sable, les dunes et les falaises qui jalonnent l’imaginaire de l’auteure.

Quand deux havres se rencontrent, ce sont 53 poèmes qui se déploient dans les pages du recueil, nous invitant à une incursion dans ses impressions, ses moments captés au fil du temps et qu’elle couche sur des lignes, étale en poèmes.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents