Un autre café avec Éverade pis Arthur

par Joël Boudreau 25 novembre 2022

L’autre jour, j’attendais en file à L’Éveil, pis la vieille en arrière de moi était aux alarmes à me cracher ses poumons dans l’cou. Non, mais tu sais! Pis assez proche de moi qu’à l’aurait pu voir la grandeur de mes canneçans, c’est pas des saintes farces !

J’le sais ! Même affairre que moi l’autrre jourr au burreau d’post office. Le gars à chose là, mon voisin d’en haut qui pêche son maquerreau en frraude là… il était là à s’moucher quasiment dans l’crreu d’sa main pis le v’là t’i’ pas qu’i’ pousse la porrte avec sa grrand main sale ! J’étais d’un poil !

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci