Catégorie

Chroniques

Chroniques

Perspective

par Gil Thériault 12 juillet 2019

L’adage populaire qui, paraît-il, vient de Henri II Estienne (1528-1598), suggère : « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait. »

Cet élan de sagesse n’a eu aucune difficulté à passer à la postérité puisqu’il s’avère facile à déchiffrer et accepter : plus jeune, on possède plein de vigueur, mais moins d’expérience. Plus vieux, la vie nous a apporté plein d’expériences, mais l’énergie diminue.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Depuis maintenant 26 ans, le Cirque Éloize, mot qui veut dire un éclair de chaleur en patois acadien, a grandement contribué à révolutionner l’art circassien. Conjuguant les arts du cirque, la musique, la danse, la poésie, la technologie et le théâtre, voire le cinéma, dans ses créations, cette entreprise, bien de chez nous, s’est taillé une place de choix dans le merveilleux monde du cirque. « Dans la nouvelle mouture du cirque, on a été les premiers à faire du cirque en salle, dans les théâtres, et non sous les chapiteaux. On a aussi une signature théâtrale très poétique, bien à nous », affirme Jeannot Painchaud, président et chef de la création du Cirque Éloize.

Cofondée, en 1993, par Jeannot et Daniel Cyr, inventeur de la Roue Cyr, cette entreprise a un palmarès des plus enviables. Plus de 5 500 représentations de ses 16 créations originales, au-delà de 1 600 événements spéciaux ou spectacles corporatifs, présentés dans 575 villes de 55 pays, et au-delà de 4 millions de spectateurs. Et ça continue…

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Même si nous sommes entourés d’eau, ce constat ne fait pas de tous les Madelinots des nageurs pour autant. Heureusement, nous pouvons compter sur la Piscine régionale des Îles où des entraîneurs qualifiés offrent aux jeunes et moins jeunes des cours pour s’initier aux plaisirs de la natation et, bien sûr, améliorer leurs techniques dans les différents styles de nage. Pour les mordus qui veulent pousser un peu plus la machine et faire partie d’un club, on peut s’inscrire au Club élite de natation des Îles de la Madeleine (CÉNIM).

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Chaque semaine depuis plusieurs années, votre hebdo favori vous offre, vers la fin de chaque édition, un sudoku. Alors que plusieurs ne l’ont sans doute jamais remarqué, avec les mots croisés (ou pour d’autres, l’horoscope), c’est devenu pour moi un véritable classique sans lequel le journal ne semble pas complet.…

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

De nos jours, la question des changements climatiques, affectant la biodiversité sur notre planète, est sur toutes les lèvres. Dans le règne animal, l’extinction de certains mammifères, oiseaux et reptiles est documentée, depuis plusieurs années. Or, de récentes études indiquent que c’est le déclin des insectes qui est le plus rapide, en ce moment. Le rythme de la sixième extinction de masse, présentement en cours, serait huit fois plus rapide que pour les plus grandes espèces animales. De plus, les insectes sont l’espèce animale la plus variée et la plus abondante, dépassant 17 fois celle des humains. Si la disparition des insectes se poursuit à ce rythme, nous nous dirigeons vers un effondrement catastrophique de l’écosystème naturel. Lecture déconseillée aux climatosceptiques… !

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Pour nous, Madelinots, parler de hockey et de Coupe Memorial nous rappelle de beaux souvenirs et revêt une connotation particulière. Qu’il suffise de mentionner l’excellente prestation d’Emmanuel Boudreau avec l’Océanic de Rimouski en 2009, les prouesses d’Alexis Loiseau en 2015 à Québec en tant que capitaine de l’Océanic et, bien sûr, la Coupe Memorial remportée par Vincent Arseneau et les Cataractes de Shawinigan en 2012 pour nous remettre dans cette ambiance un peu folle de cet événement majeur qui couronne le champion junior de hockey au Canada. Cette année, c’est la ville d’Halifax qui recevait ce prestigieux tournoi.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les plus âgés d’entre nous se souviendront des documentaires de Cousteau et autres bijoux sur la nature de, entre autres, la British Broadcasting Corporation (BBC). Images de grande qualité, narration ultra éducative… de très belles productions de vulgarisation scientifique.

Les choses ont bien changé.

Les termes scientifiques du genre le loup, la louve et le louveteau font désormais place au papa loup, à la maman loup et au bébé loup. Et quand on ne les baptise pas directement : Jack, Doris et le mignon petit Milton.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les gens qui se dévouent pour venir en aide aux autres sont souvent très récalcitrants à ce que l’on parle d’eux. Est-ce par timidité, nature réservée? Habituellement, ils sont réticents à faire l’étalage de leurs bonnes actions et de leurs accomplissements. Ils préfèrent continuer à œuvrer dans une certaine anonymité. Jean-Pierre Miousse est de ceux-là. Il a fallu le convaincre d’accepter que Le Radar fasse son portrait. Le voici… bien mérité!

1 Facebook Twitter Google + Pinterest

La plupart des gens détestent les règlements qu’on leur impose. Je suis bien placé pour les comprendre puisque j’ai moi-même une forte résistance aux règles que je n’ai pas moi-même approuvées… ce qui veut évidemment dire la presque totalité d’entre elles.

Mais la vie en société impose pourtant le respect d’un certain cadre. Si tout le monde n’en faisait qu’à sa tête, ce serait vite le bordel. Les lois, règles et réglementations sont donc des maux nécessaires et je crois bien que la plupart des gens le comprennent bien et l’acceptent.

D’où vient alors la frustration ressentie par une majorité de nos concitoyens quand même vis-à-vis une majorité de réglementations ? Et bien davantage à l’application de ces règles qu’à leur existence.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

J’ai longtemps hésité à m’aventurer sur le champ de mines qu’est le sujet de la laïcité de l’État. Aujourd’hui, j’ose, tout en gardant la tête froide. Pas d’invectives, d’accusations ou d’attaques ad hominem, auxquelles certains s’adonnent, gaiement. Les gros mots du genre « raciste, xénophobe, nazi », proférés ici et là, n’apportent rien de bon au débat. Il y en a même un qui a parlé de nettoyage ethnique… Ces paroles incendiaires, irréfléchies, sont du pur délire !

J’aimerais ici m’attarder à des considérations d’ordre sociologique, voire historiques. Je crois que cela pourrait nous aider à mieux comprendre et à mieux situer cette épineuse question de la laïcité de l’État et, peut-être, à calmer un peu les esprits…

Ce qui se fait ailleurs

Ce projet de loi n’est pas une première dans l’histoire du monde. D’autres pays ont voté de telles lois, allant même parfois plus loin dans ses effets. Bref survol…

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Même si dame Nature semble hésiter à nous gâter ce printemps, il faut espérer que l’arrivée du mois de mai nous apportera des jours meilleurs. Le beau temps aidant, les jeunes sportifs de l’archipel en profiteront certainement pour pratiquer l’un de leurs sports préférés, le soccer. Les amateurs de « foot » pourront bientôt fouler les pelouses du territoire madelinot et s’improviser de petites parties amicales.

D’une façon plus officielle, l’A.R.S.I.M. (Association régionale de soccer des Îles de la Madeleine) entreprendra une 24e saison et offrira à nos jeunes l’occasion de se développer et de fraterniser dans un environnement sain et sécuritaire. On se rappellera que M. Pierre Lavallée et plusieurs mordus du soccer ont jeté les bases de cette activité populaire et ont permis, par le fait même, à un nombre impressionnant de Madelinots de découvrir ce nouveau sport sur l’archipel, avec tous les règlements et subtilités s’y rattachant.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Après avoir suggéré de cesser d’avoir des enfants pour sauver la planète, voici maintenant qu’un certain mouvement « environnemental » radical (juste « mental » serait possiblement suffisant pour le décrire) s’en prend maintenant aux vols aériens.

L’idée n’est pas totalement nouvelle puisque plusieurs articles sur ce sujet datent de 2017, mais elle fait encore la manchette de nos jours, surtout depuis la montée du mouvement suédois Flygskam (flight shame ou « honte de voler »). Au plus fort de l’intérêt, on voyait passer des titres du genre : « Pour l’amour de la planète, cessez de voyager » ou « Voler est mauvais pour la planète. Vous pouvez aider à rétablir la situation » ou encore « Vous voulez sauvez l’environnement ? Des experts disent que vous devriez cesser de voyager. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Une bonne amie de Rose Elmonde Clarke dit d’elle que ce qui la caractérise le plus est son dévouement et sa passion pour les aînés, mais aussi pour l’ensemble de la population. Remplissant présentement son troisième mandat comme mairesse de Grosse-Île, toute la vie de cette femme des plus attachantes s’est déroulée à l’enseigne de l’aide à apporter aux autres. Un parcours exemplaire…

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

En cette période printanière, la scène sportive est souvent occupée par le hockey avec les séries éliminatoires, que ce soit dans la LNH ou la LHJMQ, sans compter la Coupe Desjardins et la Coupe Dodge qui nous font vibrer. Il ne faudrait pas oublier que d’autres sportifs mettent beaucoup d’énergie dans leur sport de prédilection. Ainsi, de nombreux jeunes mordus de volley-ball de la Polyvalente des Îles allaient défendre les couleurs des clubs « Éloizes » dans des compétitions de haut niveau la semaine dernière.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents