Author

Hélène Fauteux

    2

    L’état du stock de maquereau du Nord-Ouest Atlantique, dont le statut est jugé critique depuis 2011, continue de se dégrader. Selon la plus récente évaluation de l’Institut Maurice Lamontagne (IML), revue par les pairs les 25-26 février et 3 mars derniers, la population qui vient frayer dans le golfe du Saint-Laurent en juin et juillet est à son plus bas niveau historique.

    * * * * *

    Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

    9 avril 2021 Aucun commentaire
    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Le Club des 50 ans et + de Grosse-Île craint que le projet de relance de la Résidence Sérénité pour personnes âgées en perte d’autonomie modérée, initié à l’automne 2019, ne soit tombé à l’eau. La présidente du Club, Connie Boudreault, déplore qu’il n’y ait pas eu de suites concrètes à la mobilisation suscitée par une rencontre publique, le 19 novembre de cette année-là. Elle rappelle qu’une quarantaine de personnes, dont le député Joël Arseneau et la présidente-directrice générale du CISSS des Îles, Jasmine Martineau, y avaient participé.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Selon une analyse sommaire du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le seuil de rentabilité des homardiers des Îles-de-la-Madeleine variait entre 88 000 $ et 93 563 $ en 2018. Cette analyse a été réalisée à la demande de l’Office des pêcheurs de homard qui, en raison de la pandémie de COVID-19 et l’incertitude qui planait sur la saison le printemps dernier, souhaitait une mise à jour de l’étude de rentabilité de la flottille réalisée par le MAPAQ en 2008, puis actualisée par la firme comptable Cyr, Landry, Lapierre de Cap-aux-Meules en 2013.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • La Municipalité des Îles accorde un nouveau sursis d’un an à Recycle Auto 2000 ÎM, pour se conformer à son règlement de zonage. On se rappellera que les autorités municipales avaient initié un long processus judiciaire en 2009, qui les avait menées jusqu’en Cour d’appel une dizaine d’années plus tard, parce que l’entreprise exploitait une cour à ferraille qui ne cadrait pas avec les usages légers à modérés du parc industriel de Lavernière.

    Dans son jugement du 26 février 2019, le plus haut tribunal de la province confirmait une ordonnance de la Cour supérieure émise en 2017 et donnait trois mois au recycleur automobile pour cesser ses activités et nettoyer son site; un délai que la Municipalité avait ensuite prolongé de 18 mois jusqu’au 31 décembre 2020, afin de lui donner le temps de se relocaliser dans la zone industrielle lourde de Havre-aux-Maisons.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Pêches et Océans Canada (MPO) accepte d’instaurer une taille maximale des captures de homard de la zone 22 (ZPH 22) des Îles-de-la-Madeleine, cette année, en autant qu’une majorité des 325 détenteurs de permis soit d’accord.

    Le ministère sonde actuellement l’opinion des pêcheurs par le biais d’un questionnaire en ligne; une consultation qui a été prolongée d’une semaine, jusqu’au 8 février. Le MPO donne ainsi suite à une recommandation conjointe de l’Office des pêcheurs de homard et l’Association québécoise des industriels de la pêche (AQIP), formulée en ce sens l’an dernier.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Par Hélène Fauteux
    Collaboration spéciale

    Un projet majeur de revitalisation du havre de pêche de Grosse-Île est en cours depuis le mois dernier.

    En fait, c’est le 2 octobre que Pêches et Océans Canada (MPO) a accordé un contrat de 5 851 000 $ à l’entrepreneur général Construction LFG, mais il a fallu prendre le temps de mobiliser le chantier avant de débuter les travaux sur le terrain, précise l’ingénieure régionale du ministère, Élisabeth Marceau. Le projet vise à accroître du tiers l’espace d’amarrage sur les quais. « Le projet a été priorisé au fil du temps parce que le havre était un peu trop restreint, dit-elle. À chaque fois qu’on fait des projets, on s’assure de respecter les critères de sécurité d’amarrage des bateaux, pour qu’ils ne soient pas soumis à des conditions de tempêtes violentes; ça se fait en accord avec les règles d’ingénierie. »

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Alors que la chasse au phoque gris est ouverte dans la zone 20 autour des Îles-de-la-Madeleine depuis le jeudi
    21 janvier, on attend toujours le feu vert du gouvernement du Québec pour un accès à l’île Brion.

    Le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques du Québec (MELCC), Benoît Charrette, y a lui-même autorisé une mission scientifique d’observation, afin de documenter les impacts des activités de chasse commerciale au loup-marin sur l’écosystème dunaire de la réserve écologique et d’en dresser les paramètres de durabilité. Deux escouades de chasseurs sont mobilisées pour l’expérience, à bord d’un navire de pêche côtière et d’un bateau semi-hauturier, et devraient se rendre à l’île Brion dès la prochaine fenêtre de beau temps. « La difficulté, explique le capitaine de l’Avalon Voyager II, Denis Éloquin, c’est qu’en l’absence de glace dans le golfe il y a plus de houle, et Brion est plus difficile d’accès dans la houle. Alors, on ira dès que la mer sera vraiment calme, avec un équipage de 10 chasseurs. »

    Pour sa part, le président de l’Association des chasseurs de phoques intra-Québec (ACPIQ), Jonathan Vigneau, dirigera une escouade de huit personnes à bord du Capt’n William. « On est en stand-by; les gars sont prêts, dit-il. On veut que ça fonctionne, malgré la COVID, parce que ça fait longtemps qu’on travaille à l’ouverture de l’île Brion à la chasse. L’île Brion, c’est important au niveau de la commercialisation du phoque, avec Total Océan et les joueurs qui peuvent être impliqués, parce que ça coûte beaucoup moins cher pour les chasseurs de pouvoir chasser chez-eux, au lieu d’être obligés d’aller plus loin, comme l’île Pictou et Henry Island. »

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Par Hélène Fauteux

    L’émission 1res fois mettant en vedette Mario Pelchat, à laquelle participent Georgette Cyr et sa fille Josée Lapierre, sera diffusée sur les ondes de Radio-Canada le jeudi 14 janvier à 21 heures, heure des Îles. Les deux Madeliniennes y apparaissent comme invitées-surprise.

    L’auteur-compositeur et interprète raconte qu’une profonde amitié s’est développée entre sa famille et celle de Mme Cyr, depuis l’époque où elle l’accompagnait au piano à ses débuts avec sa sœur Johanne, à Dolbeau, au tournant des années 1970.

    1 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Plusieurs analyses environnementales seront menées en 2021 afin de documenter la problématique d’odeurs nauséabondes qui émanent de la Baie du Bassin pendant l’été. C’est ce qui ressort d’une soumission du Comité ZIP déposée auprès de la Municipalité des Îles, le 17 novembre, et approuvée en réunion régulière du conseil municipal cette semaine.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Il faudra finalement patienter jusqu’au printemps 2021 avant qu’on ne donne la première pelletée de terre pour la reconstruction du HLM de Havre-aux-Maisons, rasé par les flammes le 29 novembre 2018. Aux dernières nouvelles, suite à l’ouverture des soumissions en juillet dernier, on espérait le coup d’envoi des travaux pour la fin septembre. Mais ce n’est que le 2 novembre que la Société d’Habitation du Québec (SHQ) a signé une lettre d’intention avec l’unique soumissionnaire au dossier, Les Constructions des Îles.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest