Dans l’bois

...De mon côté, ça me rappelle qu’un jour, en sixième année, j’avais dit dans la classe qu’en arrière de chez nous, il y avait une forêt. Ma professeure, Monique à Louis-Paul, m’avait tout de suite remis à ma place : « Va jamais dire en nulle part qu’y’a une forêt en arrière de t’chez vous, tu vas t’faire moquer d’toi. Y’a pas d’forêt aux Îles. » Comme j’étais impressionné par l’autorité, je n’ai pas répliqué. Mais dans ma tête, ça . . .

______________________________________

Ce contenu est réservé aux membres de l'édition électronique.

Pour vous abonner, cliquez ici !

Retour en haut