Pus astheure

Nous sommes en constante évolution. On cherche tous à s’améliorer, à devenir de meilleurs humains. On a tous fait des choses dans le passé qu’on ne ferait clairement plus aujourd’hui, soit parce que les mœurs ont changé ou parce que notre conscience s’est réveillée.

Dans le passé, par exemple, il n’était pas rare de voir quelqu’un vider son cendrier par terre, dehors, sur le stationnement du centre d’achat. On a déjà fait du bicycle sans casque. On a déjà conduit nos chars sans ceinture… une bière entre les . . .

______________________________________

Ce contenu est réservé aux membres de l'édition électronique.

Pour vous abonner, cliquez ici !

Retour en haut