V’tu t’battre?

Une arrogance d’adolescent lancée à droite et à gauche pour faire une joke, dans le temps. Une joke ou pas. Tout dépendant du rang de bum de la personne qui le disait : plus elle l’était, moins c’était une joke. 

Évidemment, je n’ai jamais été du côté des bums. Je n’ai jamais eu la carrure ni même la philosophie du gars qui peut vouloir se battre. De toute façon, les batailles, ça m’a toujours fait un peu peur. Si, quand j’étais plus jeune, on disait qu’un « vrai gars ça sait . . .

______________________________________

Ce contenu est réservé aux membres de l'édition électronique.

Pour vous abonner, cliquez ici !

Retour en haut