Le maintien du moratoire sur le sébaste n’est pas scientifiquement justifié

par Hélène Fauteux 20 mai 2022

Il n’y a plus aucune justification scientifique au maintien du moratoire sur la pêche au sébaste de l’Unité 1 du golfe du Saint-Laurent, décrété en 1995, selon le biologiste Hugo Bourdages, de l’Institut Maurice Lamontagne (IML).

Dans son plus récent rapport d’évaluation du stock, révisé par les pairs à la mi-mars, il fait état d’une biomasse de 3,2 millions de tonnes métriques englobant les deux espèces de poisson rouge présentes dans le nord du Golfe, Mentella et Fasciatus. « À lui seul, le stock de Mentella compte pour une biomasse de 2,8 millions de tonnes, souligne le responsable du suivi de la population. Il est près de six fois plus abondant que la cohorte des années 1980, qui a soutenu la pêcherie jusqu’en 1995. C’est vraiment énorme! »

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci