Je me souviens…

Je me souviens… de commander des affaires dans le catalogue Sears. On n’avait pas d’Amazon dans ce temps-là. Et clairement, on n’avait pas beaucoup de choix en magasin aux Îles non plus. Alors quand on voulait quelque chose, fallait souvent tchéquer dans le catalogue, appeler et passer notre commande. L’affaire, c’est que des fois, quand il y avait un petit délai de livraison, on ne se rappelait plus vraiment ce qu’on avait commandé, alors ça devenait une espèce de surprise. À moi, de moi! Tellement que des fois, on n’aimait . . .

______________________________________

Ce contenu est réservé aux membres de l'édition électronique.

Pour vous abonner, cliquez ici !

Retour en haut