Catégorie

Actualité

L’église Saint-André de Cap-aux-Meules, lieu de culte, se transforme en espace d’accélération et de croissance, désormais sous la responsabilité du porteur du projet qu’est la Corporation d’innovation et de développement économique des Îles.

C’est ce qu’annonçait la ministre déléguée au Développement économique régional, responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud, Mme Marie-Eve Proulx, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, avec l’octroi d’une somme de 626 812 $ à l’organisme.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Par Hélène Fauteux
Collaboration spéciale

La couverture des communications cellulaires est plus problématique qu’à l’habitude, cet été, selon le maire Jonathan Lapierre. Il rapporte que la Municipalité a reçu de nombreux signalements, ces derniers mois, au sujet des déficiences du réseau de Bell Mobilité. Elles sont particulièrement aigües dans les secteurs de La Montagne et de l’Étang-des-Caps sur l’Île du Havre-Aubert, de même qu’à Havre-aux-Maisons, de Cap Rouge à Pointe-aux-Loups en passant par la Dune du Sud. « Il y a une baisse importante de signal qui cause bien des maux de tête aux gens, dit-il. Le signal passe souvent du LTE (NDÉ : Long Term Evolution, la technologie de quatrième génération) à l’ancienne technologie 3G. Il y a même carrément des ruptures de service à Grosse-Île, ce qui représente un sérieux enjeu de sécurité publique. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

L’Office des pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine réclame un ajustement sur le prix des 3e, 4e et 5e semaines de la saison 2020. Selon l’Association québécoise de l’industrie de la pêche (AQIP), la demande totalise 365 000 $. Au cours de cette période, les six acheteurs inscrits au Plan conjoint du homard des Îles ont successivement versé 4,08 $, 3,90 $ et 4,26 $ la livre, alors qu’en Gaspésie les pêcheurs recevaient 4,50 $ la livre pour leurs captures.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Un appel d’offres a été lancé par Pêches et Océans Canada (MPO) pour la démolition des bâtiments, excepté le fameux phare, du Rocher aux Oiseaux. Désormais un sanctuaire pour oiseaux, le rocher aura attiré bien des curieux au cours de sa longue histoire. Véritable icône de l’histoire nautique de l’archipel, ce dernier a inspiré bien des légendes, des documentaires et des articles de journaux. Le Radar vous propose un survol du projet et un retour dans le passé avec Ernest Bouffard, ancien représentant chez Transports Canada et responsable de l’embauche des gardiens de phare ainsi que Gérald Arseneau qui fut dans les derniers à avoir travaillé comme gardien de phare sur le rocher.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, était de passage aux Îles de la Madeleine afin de rencontrer les intervenants du secteur, les gens de la municipalité et également mettre à jour de multiples projets d’habitation sur l’archipel. Elle confirme le début des travaux du HLM de…

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La demande grandissante pour la viande de phoque, les agriculteurs et propriétaires de bêtes de l’archipel de plus en plus nombreux et l’optimisation des opérations sont toutes des raisons évoquées par Réjean Vigneau pour justifier l’agrandissement nécessaire de l’abattoir des Îles. Le fondateur de la boucherie Côte à Côte, qui loue et opère l’abattoir depuis quelques années déjà, nous en apprend davantage sur ce projet.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, était dans l’archipel notamment pour procéder à l’annonce de l’octroi de 475 000 $ au Carrefour jeunesse emploi (CJE), à part égale avec le gouvernement fédéral. En effet, la députée-ministre Diane Lebouthillier annonçait aussi une somme de 475 000 $ dévolue à l’organisation. Les sommes permettront d’offrir le programme La route du boulot à 16 jeunes âgés de 18 à 30 ans sur deux ans. Les deux paliers gouvernementaux collaborent dans le cadre de la Stratégie Emploi et compétence jeunesse.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Par Hélène Fauteux

Collaboration spéciale

Malgré le dicton « Quand les États-Unis éternuent, le Canada a le rhume », les Madelinots ne s’inquiètent pas outre mesure du retrait de la certification MSC du homard du Maine en raison des baleines noires.

Cette certification attestant des pratiques de pêche durable sera officiellement suspendue le premier septembre parce que les mesures de gestion de la pêche au homard de cet état de la Nouvelle-Angleterre sont jugées insuffisantes pour protéger les mammifères menacés de disparition. Selon le Portland Press Herald, le sous-traitant du Marine Stewardship Council dans ce dossier, MRAG Americas a conclu, dans un rapport d’audit rendu public au début août, qu’il y a plus de mortalités de baleines dues à des empêtrements dans les cordages de pêche que ce que prévoit la loi fédérale américaine pour ne pas nuire au rétablissement de l’espèce.

« Si les pêcheurs du Maine n’ont encore pris aucune mesure pour protéger les baleines, il fallait qu’ils s’attendent à ce qu’ils perdent leur certification, commente Pascal Chevarie, président de l’Office des pêcheurs de homard des Îles co-détenteur de la certification MSC du homard de l’archipel. Quand tu ne fais rien pour contrer quelque chose, c’est sûr que ça arrive. »

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La rentrée du Centre de formation des adultes approche à grands pas. La formation générale débute le 9 septembre prochain et les programmes d’entretien général d’immeuble et de santé, assistance et soins infirmiers débutent tous deux le 8 septembre prochain. Donald Chiasson, directeur du Centre de formation des adultes, se dit confiant face à une rentrée différente, mais qui sera bien adaptée aux besoins.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest