Author

Adèle Arseneau

    Après treize ans de poursuites judiciaires, Recycle Auto 2000 ÎM cessera finalement ses activités de vidange, démantèlement et pressage de véhicules hors d’usage (VHU) sur son site à L’Étang-du-Nord, en septembre.

    Rappelons que c’est en 2009 que la Municipalité des Îles intentait des actions contre l’entreprise, qui exploitait une cour de ferrailles dont les activités ne cadraient pas avec le zonage industriel, léger à modéré du site, non loin d’Hydro-Québec et de l’ancien plan d’asphalte de P & B Entreprises.

    * * * * *

    Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

    1 juillet 2022 Aucun commentaire
    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Le prix des maisons, le zonage, l’hébergement estival : le logement en général est un enjeu complexe et crée des frustrations. Entretien avec la Municipalité et une représentante du marché immobilier pour y voir plus clair.

    Le maire Jonathan Lapierre l’admet, le logement est source de polémique puisque certaines décisions peuvent mettre à mal les projets des propriétaires terriens, et de l’autre part, on demande à la Municipalité d’agir, soutient-il. Une chose est sûre, le statu quo est impossible.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • La CTMA investit dans son développement durable en s’adjoignant les services de la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi.

    Le directeur et professeur titulaire, Claude Villeneuve, explique que la grille de priorisation des cibles (GPC) de développement durable à atteindre d’ici 2030, élaborée il y a plus de cinq ans par la Chaire, a été testée dans le secteur de l’aluminium, par les producteurs de lait, mais jamais par le transport maritime. L’initiative de la CTMA en fait ainsi la première coopérative de transport maritime au niveau mondial à se doter d’une stratégie globale de développement durable harmonisée au Programme 2030 de l’ONU.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM) et le CISSS des Îles travaillent sur un plan dans le but d’améliorer la gestion des matières résiduelles du réseau de la santé. 

    Selon les données récoltées sur une semaine, environ 40 % de ce que l’on destine à l’enfouissement pourrait être composté. « C’est beaucoup, mais dans le contexte d’un hôpital où il y a des corridors, qu’il faut que ça bouge et qu’il y a des espaces restreints, de vouloir mettre trois voies partout, ça coûterait une fortune, relativise Mayka Thibodeau, directrice associée au CERMIM et à la direction du projet.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • La garderie Les Élymes, ouverte il y a un peu plus d’un an, est dans l’obligation de fermer ses portes temporairement faute de main-d’œuvre.

    Rappelons que les 26 places non subventionnées avaient été octroyées dans la foulée des plus de 80 places annoncées au CPE La Ramée par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, en 2019. La Ramée est encore à l’étape de finalisation de la nouvelle partie annexée au bâtiment actuel.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • À la veille de son entrée en vigueur, prévue pour le 1er juin, le Programme d’accès aérien aux régions était présenté en conférence de presse par le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel. Plusieurs précisions étaient nécessaires pour mieux comprendre ses différents volets. 

    Rappelons que le 9 juin 2020, dans le contexte de la pandémie, le ministre mettait sur pied un groupe d’intervention composé d’élus et d’experts, pour élaborer des pistes solutions afin de relancer le transport aérien en région. Incluant la prolongation jusqu’au 31 mars 2023 du programme d’aide pour les transporteurs essentiels en période d’urgence sanitaire, le ministre Bonnardel annonçait de plus, en avril dernier, un budget de 38 M$ pour 2022-2023 et 48 M$ pour 2023-2024 pour assurer un coût abordable des billets d’avion sur certaines liaisons ciblées.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Le CISSS des Îles présentait son budget prévisionnel 2022-2023, déficitaire de 6,3 M$, le lundi 30 mai devant les médias.

    Rappelons que le précédent budget 2021-2022 prévoyait un déficit de 4,8 M$, réajusté à un manque à gagner de
    672 000 $ en mai dernier.

    Claude Cyr, à la direction des services administratifs, explique que l’on prévoit pour 2022-2023 des revenus totaux de 84,7 M$, pour une dépense de 91,8 M$. On s’attend ainsi à un déficit de 6,3 M$, attribuable à 90 % au recours à la main-d’œuvre indépendante (MOI) et à la progression de l’assurance-salaire.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • La cheffe de l’opposition libérale, Dominique Anglade, était dans l’archipel la fin de semaine du 20 mai pour promettre des traverses maritimes gratuites aux Québécois. Elle présentait sa charte des régions aux différents acteurs socioéconomiques locaux, discutait de pêches avec ses intervenants et intensifiait ses recherches pour dénicher un candidat madelinot qui représentera son parti aux prochaines élections.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Après la mise sur pied du Lab-usine, le CERMIM (Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes) est reconfirmé dans sa pertinence et son rôle de courroie de transmission, grâce à un soutien fédéral/provincial totalisant plus de 2,6 M$. L’acquisition du  bâtiment de 8 000 pieds carrés, où logeaient les Entreprises Andi (Bell et Sears), est donc chose faite et les rénovations permettront de bonifier les services du centre de recherche.

    1 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Vincent Moreau, vice-président exécutif d’Écotech Québec, organisme à l’origine de la Semaine de l’économie verte, du 16 au 20 mai, est heureux de sa 2e édition. L’an dernier, le tout premier évènement du genre a attiré plus de 2 000 personnes à ses 26 activités. Cette année, sur cinq jours, une trentaine d’innovateurs et utilisateurs de technologies vertes ainsi que des décideurs publics ont présenté, principalement en mode virtuel, leurs pratiques écoresponsables, les initiatives en la matière, les programmes disponibles et les services d’accompagnement.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Le projet réalisé par Merinov, ÉPAPIR, est arrivé au terme de sa première phase. L’équipe a bon espoir de poursuivre avec l’étape no 2 qui permettra d’aller plus loin, si Pêches et Océans soutient à nouveau la suite du projet dans le cadre d’un programme de récupération des engins de pêche fantôme.

    Stéphanie Arnold est professionnelle de recherche pour Merinov et a assuré la gestion du projet de revalorisation des engins de pêche récupérés. « On a géré la collecte, le démantèlement, on a été à la rencontre de la communauté parce que c’est un projet qui, de base, veut favoriser l’économie circulaire, faire ressortir des initiatives qui sont sur place aussi pour essayer de faciliter la distribution des matériaux et faire la valorisation. »

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • L’ex-députée et fondatrice de Québec Solidaire, Françoise David, est toujours engagée socialement, mais d’une autre façon depuis qu’elle s’est retirée de la politique active et qu’elle est devenue grand-mère. D’ailleurs, de plus en plus présente aux Îles depuis la naissance d’une petite-fille madelinienne, elle profitait de l’un de ses séjours pour aller à la rencontre de la population et présenter deux livres biographiques.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents