Catégorie

Toast & Café

Le Québécois Mikaël Kingsbury a remporté la médaille d’or tant attendue à l’épreuve de bosses, aux Jeux olympiques de PyeongChang. Une performance exceptionnelle qui lui a permis de mettre la main sur le seul titre qui manquait à son palmarès, la médaille d’or olympique, lui qui avait terminé deuxième à Sotchi en 2014.

Chacun des Jeux olympiques a son histoire et que dire de celle de Justine Dufour-Lapointe, qui est montée sur la deuxième marche à l’épreuve des bosses des Jeux de PyeongChang. Sa maman qui lui a annoncé il y a un an à peine qu’elle était atteinte d’un cancer, en plus de la réussite de sa fille, Mme Dufour-Lapointe a appris en août dernier qu’elle était en rémission. Une nouvelle qui vaut plusieurs médailles olympiques.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Après 52 ans d’attente, les Eagles sont enfin les grands champions du Super Bowl.

Quel spectacle! Un Super Bowl spectaculaire, remporté par les Eagles de Philadelphie 41-33 aux dépens des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. C’était de toute beauté, surtout en attaque! L’entraîneur-chef, Doug Pederson, m’a drôlement impressionné à ce chapitre. Le jeu truqué en 4e essai et une verge à franchir, vers la fin de la première demie était à couper le souffle. Nick Foles est devenu le premier quart-arrière à capter une passe de touché dans la finale de la NFL, sur ce jeu. Un autre gros jeu avec de l’audace au 4e quart, en 4e essai avec 2 verges à gagner, à la ligne de 45 et bang, on réussit le jeu. Si on le rate, les Patriots peuvent peut-être marquer et changer l’allure du match. La formation des Eagles de Philadelphie n’a effectué aucun botté de dégagement, pendant le match, c’est quand même incroyable! J’adore ce genre d’entraîneur et de partie, du bonbon pour les amateurs de football.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Toast & Café

NFL

par Marius Arseneault 26 janvier 2018

Pour la 8e fois depuis le début de l’ère Bill Belichick et Tom Brady, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre disputeront un Super Bowl. Ils ont triomphé des Jaguars de Jacksonville 24-20. Les Pats joueront contre les Eagles de Philadelphie dans le match ultime, eux qui ont vaincu les Vikings du Minnesota par la marque de 38-7. Le match du Super Bowl, le 52e de la NFL, aura lieu le 4 février prochain au Minnesota. Aucune équipe de la NFL n’a encore réussi à jouer un match ultime devant ses partisans, ce que tentaient de réussir les Vikings, cette saison.

Bye bye les séries!

Je vous disais, il y a quelques semaines, que la saison du Canadien de Montréal pourrait bien se jouer lors de la semaine avec trois matchs face aux Bruins de Boston. Voilà qu’après ces rencontres, le Tricolore est encore loin d’une place en séries. N’ayant récolté que 4 points sur 10 lors de cette semaine cruciale, les chances du Canadien commencent à s’envoler; il y a beau être positif, mais il faut être réaliste.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

L’Équipe canadienne de hockey, pour les prochains olympiques est faite, c’est donc dire que la troupe de Willie Desjardins, un ancien entraîneur-chef des Canucks de Vancouver, regroupe 3 gardiens de but, 8 défenseurs et 14 attaquants. Tous ces joueurs proviennent de sept ligues d’Amérique du Nord et d’Europe.

Quatre joueurs provenant du Québec feront partie de l’équipe. Il s’agit de Maxim Noreau, Maxim Lapierre, Marc-André Gragnani et Kevin Poulin.

La LNH a décidé, pour la première fois en 24 ans, de ne pas permettre à ses joueurs de prendre part aux Jeux.

Parlant des jeux, ce sont les patineurs artistiques Tessa Virtue et Scott Moir qui porteront le drapeau du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, a dévoilé le premier ministre Justin Trudeau.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Toast & Café

LNH

par Marius Arseneault 22 décembre 2017

Le Canadien a maintenu une fiche de 6-3-1, dans les dix derniers matchs et ce n’est pas assez, selon moi. Ça devient de plus en plus difficile et le Canadien va jouer ses prochains matchs à Vancouver, Calgary, Edmonton, Caroline, Tampa Bay et Floride. Il faut que le Tricolore revienne avec cinq victoires, après avoir échoué à Ottawa. Il va falloir accrocher nos chapelets sur nos cordes à linge pendant les Fêtes!

Le Golden Knights de Las Vegas ne cesse de surprendre, à sa première saison, dans le circuit Bettman. Une fiche de 21-9-4, 1er dans la division Pacifique, et 2e dans l’Ouest. L’équipe est 4e dans la ligue, avec 110 buts marqués.

Après une longue série de défaites, les Flyers de Philadelphie ne perdent plus, ils sont sur une série victorieuse de six parties consécutives et à quatre points seulement d’une place en séries.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le défenseur Laurent Ciman est passé de l’Impact de Montréal au Los Angeles FC en retour du milieu de terrain Raheem Edwards et du défenseur Jukka Raitala. La transaction, si elle ne cache pas un possible conflit, va sûrement aider Montréal à faire des économies. « Le plafond salarial joue un rôle dans toutes les décisions qui sont prises dans cette ligue », a simplement mentionné Adam Braz. Ciman empochait 630 000 $ en 2017 alors que Jukka Raitali (125 000 $) et Raheem Edwards (53 000 $) ont fait une fraction de cette somme. Cela permettrait à Rémi Garde, le nouvel instructeur du Onze Montréalais, de recruter un défenseur en Europe.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Pour une seconde année consécutive, le Toronto FC accueillera la finale de la Coupe MLS après avoir remporté une victoire de 1-0 face au Crew de Columbus, lors du match retour de la finale de l’Est. Le match aller s’était conclu sur un verdict nul de 0-0.

Les Sounders de Seattle ont remporté le match retour 3-0. Les Sounders ont donc gagné la série 5-0 face aux Dynamo de Houston.

La grande finale opposera donc le Toronto FC aux Sounders de Seattle, au BMO Field, pour une deuxième année consécutive. On se souviendra que les Sounders avaient gagné en tirs de barrage l’an dernier, également à Toronto.

Je pense que Toronto aura une deuxième équipe championne, après les Argos, cette année.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les Argonauts de Toronto ont remporté la 17e Coupe Grey de leur histoire grâce à une victoire de 27-24 sur les Stampeders de Calgary, match disputé dans la neige, à Ottawa. Un an après avoir subi une très dure défaite de 39-33 en prolongation contre le Rouge et Noir d’Ottawa, les Stampeders ont, une fois de plus, connu une fin de match cauchemardesque face à une équipe de la Division Est. Le pointage était de 24-16 pour les Stampeders avec moins de cinq minutes à faire, Calgary était à la porte des buts des Argos, mais le receveur Kamar Jorden a échappé le ballon que la défense des Argonauts a repris et retourné sur une distance de 110 verges pour réussir le touché. Les Argonauts ont ensuite créé l’égalité 24-24 avec une transformation de 2 points, puis ils ont réussi un placement grâce à un coup de pied sur 32 verges de Lirim Hajrullahu, avec quelques secondes à jouer, prendre les devants pour la première fois de la rencontre et ainsi remporter la Coupe Grey. DeVier Posey, des Argos, a été élu le joueur le plus utile de la finale de la Coupe Grey.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

LCF

Cody Fajardo a réussi un touché avec 23 secondes à jouer pour aider les Argonauts de Toronto à venir de l’arrière et battre les Roughriders de la Saskatchewan 25-21 lors de la finale de la section Est de la Ligue canadienne de football. Toronto retourne au match de la Coupe Grey pour une première fois depuis leur victoire en 2012, lors de la 100e représentation de la finale de la LCF.

Les Stampeders de Calgary auront une seconde chance d’être champions de la Coupe Grey. Calgary a obtenu son billet pour la finale de la Ligue canadienne de football pour une deuxième année de suite en battant les Eskimos d’Edmonton 32-28 lors de la finale de la section Ouest.

Les Stampeders de Calgary, qui ont montré la meilleure fiche de la ligue cette saison (13-4-1), vont affronter les Argonauts de Toronto en finale de la Coupe Grey, qui aura lieu cette année à Ottawa.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Depuis le congédiement de Mauro Biello, Joey Saputo, qui disait avoir rencontré 9 candidats, a finalement arrêté son choix sur Rémi Garde, un Français de 51 ans, qui devient le cinquième entraîneur de l’histoire de l’Impact de Montréal. Garde, qui arrive avec un contrat de trois saisons, n’a pas fourni de détails sur la composition de son personnel d’adjoints, mais s’est dit conscient de l’importance de s’entourer d’alliés possédant une connaissance pointue de la MLS.

Bonne nouvelle aussi au sujet de l’ex-capitaine de l’Impact de Montréal, Patrice Bernier. La Fédération de soccer du Québec va l’introniser à son Temple de la renommée au cours d’un gala, le 25 novembre prochain, à Laval. Habituellement, ce n’est que cinq ans après sa retraite que le joueur peut être éligible.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les Astros de Houston sont champions du baseball majeur. Ils ont remporté la Série mondiale pour la première fois depuis leur entrée au baseball majeur en 1962 à la suite d’une victoire de 5-1 face aux Dodgers de Los Angeles. George Springer, qui a frappé son cinquième circuit de la Série mondiale, a été nommé joueur par excellence de la série.

L’arrêt-court Carlos Correa se souviendra de son premier titre de la Série mondiale. Il a fait la grande demande en mettant un genou au sol, à son amie de cœur, Daniella Rodriguez, qui a dit oui en direct sur les ondes de FOX.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Dodgers (3) face aux Astros (3)

Les Astros de Houston ont remporté une victoire de 13 à 12, dans le 5e match de la série mondiale sur les Dodgers de Los Angeles, grâce à Alex Bregman qui a joué les héros en 10e manche avec un simple opportun, après deux retraits. Il a produit le point vainqueur en poussant au marbre son coéquipier Derek Fisher, amené dans la partie comme coureur suppléant. Dans ce match, cinq coups de circuit ont été frappés par cinq joueurs différents, une première dans l’histoire, pour un match de la série mondiale.

Chris Taylor et Corey Seager ont permis aux Dodgers de Los Angeles de venir de l’arrière pour l’emporter 3-1 face aux Astros de Houston, dans le 6e match et ainsi forcé la tenue d’un 7e et ultime match pour arriver à conclure cette palpitante série mondiale 2017.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le Québécois, Patrice Bernier, a joué son dernier match en carrière. Il a souligné l’événement en comptant le premier but de l’Impact et son dernier en tant que joueur professionnel au Stade Saputo, et ce, dans une défaite de 3-2 face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre. Ce qu’il faut retenir de cet homme, c’est sa persévérance, les sacrifices qu’il s’est imposés ainsi qu’à sa famille pour devenir le joueur que l’on a connu. Il est allé vers l’Europe, ce qui n’est vraiment pas facile pour un p’tit Québécois dans le grand monde du soccer. Cependant, sa ténacité a fait de lui tout un représentant pour le soccer au Québec. Bravo pour l’ensemble de sa carrière et merci à un homme de grande classe !

0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents