Catégorie

Jeunesse

On entend souvent qu’il n’y a rien à faire pour les jeunes ; pourtant, ils sont sollicités de tous bords et de tous côtés. Mais est-ce si bénéfique que l’on pense ou veut-on trop pour eux ?

L’agenda des adolescents est souvent très rempli et surchargé. Entre les études, le parascolaire, le travail, les loisirs et les amis, ils ne savent plus où donner de la tête quant aux activités à prioriser et celles à laisser tomber.

Certaines personnes ont tendance à les encourager à bouger et à s’engager dans nombre de projets pour être certains qu’ils ne vont pas avoir de temps libre pour flâner et faire des bêtises. Pourtant, ils ont besoin, comme nous, de relaxer et de lâcher prise quant aux obligations.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Une sphère d’influence est un ensemble d’éléments qui entourent la personne et agissent sur l’esprit et la volonté de celle-ci. Simplement dit, c’est tout ce qui nous entoure et qui peut nous influencer. Dans notre vie, que l’on soit jeune ou adulte, nous avons une panoplie de choses qui dictent nos comportements et nos décisions, et ce, à toute heure de la journée, même durant notre sommeil.

Par exemple, dès qu’on se lève le matin, souvent on a le réflexe de regarder la température pour décider comment on va se vêtir. Ensuite, on écoute la radio, si l’animateur annonce que la route est glacée, cela nous influence, soit à partir plus tôt ou à demeurer à la maison.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Durant notre adolescence, nous avons tous, à un moment donné, été tentés par l’envie de vaincre nos peurs et provoquer des montées d’adrénaline dues à une situation risquée ou interdite. Pour passer cette période trouble, certains jeunes sentent le besoin de se surpasser en vivant des expériences extrêmes.

Plusieurs adolescents cherchent sciemment à vivre des dangers pour donner un sens à leur vie. La prise de risque leur donne l’impression d’accéder à un statut d’adulte et de s’éloigner de leurs parents pour se façonner leur identité propre.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Chialer et se plaindre de tout et de rien est l’art de bien des gens. Crier après le conducteur de la voiture en avant qui ne va pas assez vite, critiquer les dépenses de notre municipalité ou être désagréable avec la caissière parce que le coût de notre épicerie est trop élevé est souvent très facile et peu engageant. Cette pratique adoptée par bien des gens aide-t-elle à faire avancer notre société?

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

À cette période de l’année, il n’est pas rare d’entendre les gens dire qu’ils sont fatigués et manquent d’énergie. C’est normal, car nous venons de passer les mois de l’année ayant le moins de luminosité. Pour ce qui est des adolescents, c’est aussi une période plus difficile. Ils doivent fournir un dernier effort avant la fin de l’année scolaire et sont souvent pris entre profiter avec les amis du beau temps qui revient, étudier, et aller dormir à une heure raisonnable.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

On se remémore souvent l’enfance comme une période de notre vie heureuse et sans souci. Cependant, il est important de considérer que pour un jeune qui traverse l’adolescence, ce n’est pas toujours aussi évident et que la réalité est bien différente. Les obstacles et les tracas qu’il considérera probablement comme banals quand il sera plus âgé sont aujourd’hui source d’incertitude et d’insécurité.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il y a de cela plusieurs décennies, les maîtresses d’école, comme on les nommait à cette époque, avaient dans leurs tâches de donner des cours de bienséance. La plupart du temps, cela se traduisait par le retrait d’un enfant dans le coin de la classe ou encore par un coup de règle sur les doigts. Loin d’être aussi efficace qu’on le pensait, le but premier de cet exercice était d’apprendre à nos « rejetons » à bien se tenir en public et à respecter l’autorité.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

D’abord, pour quelle raison un adolescent peut-il vivre des moments difficiles? Chaque personne est unique, avec un bagage et des expériences de vie différents, donc tout le monde réagit autrement à une situation quelconque. Par exemple, même si beaucoup d’adultes ont tendance à banaliser la peine d’amour que vit son jeune, cette situation peut être très éprouvante pour un adolescent. Souvent, cette épreuve est accompagnée d’une perte de confiance en soi, d’un changement de cercle d’amis en plus de la recherche de son identité qui prenait déjà beaucoup de place. De plus, quand on est ado, on vit souvent nos émotions ou les épreuves de façon très intense et cela les amène parfois à vivre une détresse. On se tourne alors vers ce qu’il y a de plus précieux dans notre vie à cet âge : LES AMIS.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Comme une des principales missions de la Maison des jeunes des Îles est d’accompagner les jeunes de 12-17 ans dans leur développement personnel et social, les animateurs ont souvent, avec eux, des discussions sur les sujets qui les touchent et parfois les préoccupent. Pour mieux répondre à leurs besoins et les aider, il faut régulièrement s’informer sur certains de ces sujets. Cette semaine, je vous propose de s’attarder plus attentivement aux premières relations sexuelles.

L’adolescence est souvent associée aux nombreux changements physiques et psychologiques en plus des nouveaux apprentissages et découvertes tels que les premiers baisers ou encore les premières relations sexuelles.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il n’est pas rare que des organismes communautaires collaborent pour sensibiliser des personnes quant à une une problématique particulière. Cette semaine, la Maison d’aide et d’hébergement l’Accalmie nous a gracieusement écrit cette chronique sur la violence dans les relations amoureuses.

La violence dans les relations amoureuses chez les jeunes… un sujet difficile, mais important à aborder. Malheureusement, la violence dans les relations amoureuses chez les jeunes existe, persiste et est très courante dans la société d’aujourd’hui, peut-être même plus que vous ne le pensez. Le 6 décembre était la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes; cela nous semble le moment opportun pour aborder le sujet.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Cette année, la semaine de prévention de la toxicomanie, du 20 au 26 novembre, était sous le thème « Il n’y a pas de magie − reste en contrôle ». La prévention de la toxicomanie a beaucoup évolué au cours des 20 dernières années. Par le passé, on abordait le sujet en jouant la carte de la peur, en détaillant tout sur les substances ou en présentant des témoignages de gens qui avaient survécu à « l’enfer de la drogue ». Avec les études, on s’est rendu compte que ces approches pouvaient, au contraire, avoir un effet pervers. De nos jours, on aborde le sujet de la toxicomanie en discutant avec les jeunes de l’importance de savoir dire non, de trouver ses passions, de se faire confiance et de rester en contrôle sur sa vie.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La communication est l’action de communiquer, d’établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu’un. Avec la technologie d’aujourd’hui, les modes de communication ont changé. En l’espace d’une seconde, on peut transmettre une information à quelqu’un qui vit à l’autre bout de la planète sans jamais l’avoir vu.

Paradoxalement, toute cette technologie et ces gadgets nous prennent énormément de temps et attirent notre attention ailleurs que sur la personne qui est près de nous. Cela ne favorise pas la vraie communication, face à face entre les personnes. Au contraire, il n’est pas rare de voir deux individus assis à une table avec chacun un cellulaire à la main, sans se parler ou s’écouter réellement.

0 Facebook Twitter Google + Pinterest