Author

Marius Arseneault

    marius

    Les Blues de Saint-Louis avaient l’occasion d’en terminer avec les Bruins de Boston, mais l’expérience de la troupe de Bruce Cassidy leur a permis de l’emporter 5 à 1 dans le 6e match de cette série et de forcer la tenue d’un 7e et décisif match.

    * * * * *

    Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

    14 juin 2019 Aucun commentaire
    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Le rêve des partisans des Blue Jackets a pris fin abruptement devant eux lors du sixième match de la série, face aux Bruins de Boston. Grâce à leur victoire de 3 à 0, les Bruins ont montré la porte de sortie aux Jackets et deviennent de sérieux aspirants pour la Coupe Stanley. Une énorme déception pour les partisans et l’organisation des Blue Jackets de Columbus !

    Une autre surprise, la Caroline qui élimine les Islanders de New York en quatre parties. Mais je pense que le rêve des Hurricanes va se terminer face aux méchants Bruins !

    Grâce au but de Pat Maroon en prolongation, lors du septième match, les Blues atteignent la finale de l’ouest pour la première fois depuis 2016. Saint-Louis a vaincu les Stars de Dallas 2-1, mais la grande vedette de ce match, malgré la défaite, fut Ben Bishop. Le grand gardien des Stars a presque volé le match avec 52 arrêts.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Nate Thompson, qui a maintenant signé un contrat d’un million de dollars pour un an, dit n’avoir jamais eu l’intention de tester le marché des joueurs autonomes. Thompson a récolté 7 points en 25 matchs réguliers avec le CH et avec seulement un salaire d’un million de dollars, il pourra être soumis au ballottage et envoyé à Laval sans que son cap hit soit comptabilisé sur la masse salariale du CH. Il y a au moins ça…

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Toast & Café

    par Marius Arseneault 12 avril 2019

    CH : Trop peu, trop tard !

    Le Canadien nous a donné une belle et bonne saison. Oui, on a hâte d’avoir une équipe aspirante aux grands honneurs, mais le jour n’est peut-être pas si loin. Avec le noyau de jeunes qui se forge présentement au sein de cette équipe, et j’espère l’ajout d’un ou deux joueurs d’impact immédiat à l’équipe, oui, le Tricolore n’est pas loin du but ultime.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Toast & Café

    par Marius Arseneault 22 mars 2019

    Une belle lutte est à prévoir aussi dans l’ouest entre l’Arizona, Minnesota, et Colorado.

    Las Vegas ne perd plus ; une seule défaite dans ses dix derniers matchs. La séquence sans accorder de but de Ben Bishop a pris fin contre les Panthers de la Floride. Le cerbère des Stars de Dallas a cédé à 2 minutes 11 secondes de la première période quand Aleksander Barkov a complété un jeu de Jonathan Huderdeau et d’Evgeny Dadonov.

    L’incroyable séquence du gardien américain aura duré 233 minutes et 4 secondes.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • Toast & Café

    par Marius Arseneault 15 mars 2019

    Carey Price devient le gardien avec le plus de victoires, dans l’histoire du Canadiens de Montréal, avec sa 315e. Price a réussi l’exploit en aidant le tricolore à l’emporter 3-1 face aux Red Wings de Détroit.

    Parlant du Canadien, il est engagé dans une lutte à trois pour une seule place en série. Les Hurricanes de la Caroline et les Blue Jackets de Columbus sont les adversaires du CH, à surveiller d’ici la fin de la saison.

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
  • J’ai toujours pensé que si les Blues de Saint-Louis avaient eu un bon gardien durant les cinq dernières années, l’équipe aurait gagné au moins une coupe Stanley, si ce n’est pas deux ! Juste avant les fêtes, les Blues n’allaient nulle part et se retrouvaient en dernière position du classement de toute la Alors que leur saison semblait perdue, voilà qu’avec l’arrivée du gardien recrue Jordan Binnington, tout a changé; Saint-Louis ne perd plus. Avec 21 matchs de joué jusqu’à présent cette saison, le jeune Binnington a une fiche absolument incroyable de 15 victoires, 3 défaites et une défaite en prolongation avec un taux d’efficacité élite de .933 ainsi qu’une moyenne de buts accordés de 1.68 par match ! Non seulement a-t-il volé le poste de gardien numéro un de l’équipe à Jake Allen, mais il fracasse tous les records sur son passage! Avec ses 5 jeux blancs à ses 18 premiers départs, il se retrouve au deuxième rang de l’histoire de la LNH, à égalité avec un certain Jacques Plante, pour le plus grand nombre de blanchissages durant ses 18 premiers matchs en carrière. C’est tout simplement phénoménal !

    0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles plus récents