Mes noces de vermeil

Et oui! Cette année en est une importante pour moi : je célèbre mes noces de vermeil avec une personne que j’aime beaucoup. Quarante-cinq années à ses côtés sans jamais me tanner. Ou presque. Des fois, je l’échangerais contre un modèle plus jeune, mais bon… c’est ça qui est ça. 

Et oui! Le 16 janvier, j’ai eu quarante-cinq ans. Quarante-cinq années à mes côtés. Quand même pas rien. Quand j’étais petit, jamais je n’aurais imaginé avoir cet âge-là un jour. Yark! Tellement . . .

______________________________________

Ce contenu est réservé aux membres de l'édition électronique.

Pour vous abonner, cliquez ici !

Retour en haut