Un de perdu, un de retrouvé!

par Nathalie Deraspe 3 Décembre 2021

Notre jeune coéquipier se tire dès qu’il rencontre des locaux de son âge enclins à partager quelques bouffées d’herbe avec lui. C’est une bonne chose. Il n’avait pas la gueule d’un navigateur. Et encore moins le talent exigé par le titre.

Comme la température est clémente, il pourra se rassasier de pas grand-chose et dormir sous un arbre en attendant l’aubaine qui lui permette de bouger. À son allure snobinarde, je devine que cet enfant gâté s’amuse à jouer les vagabonds et téléphone à papa dès que le fric manque. À force de lui rabâcher que les voyages forment la jeunesse, ses proches l’auront poussé à quitter sa maison cossue ne serait-ce que quelques semaines. Le pauvre! Quand on naît avec une cuillère dorée dans le bec, difficile de s’épater de l’imagination des moins nantis. Surtout quand on vous met dans le crâne qu’il s’agit de fainéants ou pire, que la couleur de leur peau détermine leur niveau d’intelligence.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci