Sémantique

par Gil Thériault 26 novembre 2021

D’aussi loin que je me souvienne, la sémantique, le sens des mots, m’a toujours intéressé.

Ma mère blaguait que je lisais le dictionnaire, ce que je ne trouvais pas particulièrement drôle puisque c’est un ouvrage tout à fait passionnant. Il faut également penser que c’était une autre époque. Bien que nous puissions profiter d’une bibliothèque familiale assez bien garnie, le réseau des bibliothèques publiques était moins nanti et accessible qu’aujourd’hui et nous ne possédions pas de gadget donnant accès à des millions d’ouvrages dans notre poche arrière comme aujourd’hui.

Un peu d’introspection m’a possiblement permis de localiser assez précisément l’événement qui a encore décuplé ma passion pour le sens des mots. La fois où, justement dans le dictionnaire, je suis tombé sur le mot « gille ». Je vous laisse le soin d’aller vérifier par vous-mêmes sa définition et vous comprendrez sans doute le pourquoi de ma réflexion à l’effet que mes parents, qui m’aimaient beaucoup, n’avaient sans doute pas vérifié la signification du mot avant de me baptiser ainsi. C’est qu’il faut quand même ensuite porter cette marque identitaire pour le reste de sa vie. Catholiques qu’ils étaient, j’ose croire que mes parents pensaient davantage à St-Gilles en choisissant ce prénom pour moi.

Au-delà de la sémantique, il y a l’utilisation que l’on fait des mots, leur sens propre, oui, mais le sens qu’on leur donne, positif ou négatif, qui influence nos perceptions.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci