L’ennemi de mes ennemis

par Gil Thériault 17 septembre 2021
giltheriault

Il y a de ces événements qui marquent.

La grande majorité des gens de ma génération se souviennent très bien où ils étaient et ce qu’ils faisaient lorsque les attaques contre les deux tours du World Trade Center de New York se sont déroulées.

Champion de marketing, les Américains se sont arrangés pour que cette date soit très facile à retenir : 9-1-1. Le numéro à composer en cas d’urgence est devenu date, le 11 septembre. Lorsque l’on relativise le tragique événement (presque 3 000 morts), le nombre de victimes est faible comparé à d’autres. Guerres, génocides et même plusieurs catastrophes naturelles ont fauché davantage de vies, mais il figure quand même en haut de liste pour le nombre de victime causé par un acte terroriste.

Comme nous venons tout juste de commémorer le 20e anniversaire de cette tragédie, les médias en parlent beaucoup ces temps-ci. De plus, le président américain a récemment décidé de retirer les troupes américaines d’Afghanistan alors que la raison première de leur présence dans ce pays était justement de le purger de son potentiel terroriste. Ce faisant, il a tout de même cautérisé une hémorragie financière estimée à plus de 5,8 trillions de dollars (et 4 000 morts) seulement pour les États-Unis.

Mais je crois qu’il est bon de rappeler les circonstances qui ont mené à ces attentats en sol américain.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci