Fermeture de l’Écomusée de la Mi-Carême

par Adèle Arseneau 6 août 2021
premiere

La pandémie est venue en quelque sorte, clouer le cercueil de l’écomusée, en fonction depuis 2010, informe Isabelle Cummings, bénévole active du comité Mi-Carême.

Auparavant, d’autres enjeux ralentissaient déjà le développement du musée. « On a toujours eu de très bons commentaires, mais faire vivre l’écomusée trois mois par année, ce n’est pas évident. » Des démarches avaient été entreprises auprès du ministère de la Culture pour y trouver un soutien au fonctionnement; on aurait pu employer une personne quelques mois par année pour développer la clientèle, entre autres. « Ça fait dix ans qu’on est un comité bénévole qui porte un écomusée à bout de bras. On devait former un employé chaque année avec le programme Canada jeunesse, et là on avait un super employé qui connaissait bien la Mi-Carême, depuis deux-trois ans, mais les activités ont cessé avec la pandémie, on l’a perdu, cette personne est partie des Îles. Après la pandémie, on devait recommencer complètement à zéro. »

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci