Phoque : réflexion autour d’un projet de tannerie

par Adèle Arseneau 16 juillet 2021
4

Le gestionnaire administratif d’Écofaune Boréale, Louis Gagné, était dernièrement de passage dans l’archipel pour aller à la rencontre d’une douzaine d’intervenants ou intéressés par l’industrie du phoque, particulièrement devant le potentiel de développement d’un volet tannerie qui valoriserait la peau de l’abondant mammifère marin. Une idée qui enthousiasme les acteurs du monde du loup-marin.

Le tout jeune centre collégial de transfert technologique en fourrure nordique du cégep de St-Félicien, opéré depuis 2018, est soutenu par le ministère de l’Économie et de l’Innovation ainsi que par le ministère de l’Éducation supérieure. Il est dédié à la fourrure et au cuir.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci