De petit-fils à capitaine

par Hugo Bourque 7 mai 2021
photo_hugo_2

Charles connaît le quai à côté de chez eux par cœur. D’aussi longtemps qu’il se souvient, il se rendait là presque chaque samedi après-midi pour voir son grand-père, Alphonse, le capitaine du Charles-des-mers, débarquer ses gros bacs remplis de homards vivants et fraîchement pêchés. Charles a toujours été très fier que son grand-père pratique le métier de pêcheur de homard. Il a toujours eu l’impression que c’était le plus beau métier du monde. Même que, de la fenêtre de sa classe de 5e année, il pouvait voir la mer et tombait régulièrement dans la lune, préférant rêver de la pêche plutôt que chercher à mieux comprendre ses mathématiques ou son français.

Charles adore le homard. Depuis très longtemps. Il se rappelle que son père, aide-pêcheur de son grand-père, lui rapportait toujours les pinces orphelines qui avaient été arrachées aux homards par accident durant le transport. Mine de rien, ça lui faisait, chaque samedi, tout un snack. Entre ça et une canisse de p’tites saucisses, le choix était quand même facile à faire. Dès qu’il sentait l’odeur du crustacé qui cuisait, il retombait dans la lune, rêvant de pratiquer ce métier-là à son tour et le plus vite possible.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci