L’éternel recommencement des travaux routiers

par Adèle Arseneau 23 avril 2021
2

Il n’y a pas que le début de la saison de pêche qui soit synonyme d’arrivée du printemps; les nids de poule annoncent également le dégel saisonnier. En plus d’un million et demi de dollars investis annuellement, le conseil municipal déposait, lors de la dernière séance publique, des demandes d’aide financière auprès du ministère des Transports du Québec afin de colmater une partie des routes sous sa responsabilité.

« On n’arrivera jamais à un point où l’on pourra dire que l’ensemble du réseau a été fait et n’est pas à refaire, malheureusement. Il est difficile pour le conseil de rattraper 20 ans de non-investissements. Depuis 2001-2002, il y a eu deux épisodes importants d’investissements sur le réseau routier municipal : 2004-2005 et 2009. C’est seulement depuis 2013 qu’on investit 1,5 M$ par année, par règlement d’emprunt, sur un réseau qui contient environ 200 km de routes municipales. » Le maire Jonathan Lapierre convient que, si du travail a été fait depuis 2013, il en reste toujours à faire. L’an dernier, en plus du montant de 1,5 M$, le gouvernement annonçait un programme de subventions accessibles aux municipalités. « Donc l’an passé, avec les montants qu’on a pu aller chercher, on a pu réaliser autour de
2,7 M$ de travaux de pavage. Ça commence à être intéressant. »

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci