Être servi par soi-même

par Michel Saint-Laurent 12 mars 2021

À l’heure actuelle, le Québec est toujours aux prises avec la pandémie de la COVID-19. Dès les débuts, de graves lacunes dans notre système de santé sont apparues, principalement pour les soins aux aîné(e)s. Les milliers de morts dans les CHSLD et les RPA, résidences pour aînés du privé, sont une véritable honte. Le gouvernement doit, de toute urgence, pallier à ces problèmes.

Par ailleurs, cette pandémie nous a aussi révélé les problèmes encourus quant au matériel sanitaire et à la vaccination. Au début de la crise, le Québec, ayant été mal préparé, a fait face à une pénurie de matériel stratégique comme les masques, les gants et les blouses. Aujourd’hui, c’est l’approvisionnement en vaccins qui pose problème. Tous fabriqués et achetés à l’extérieur du Canada, leur arrivée au pays se fait attendre et ils rentrent au compte-gouttes. Certains pays semblent avoir mieux négocié pour obtenir leur juste part. Ainsi, plusieurs estiment que les choses auraient été différentes si le Québec avait sa propre industrie pharmaceutique. Or, ce fut déjà le cas.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci