Plaisirs divers

par Hugo Bourque 19 février 2021
photo_hugo_2

Les joies de l’hiver, plaisirs divers.

Entre le froid et le frimas. La glace et le verglas.

Sortir de chez soi malgré le gel, à risquer nos coudes et nos coccyx. Nos chemins saupoudrés de sel, tels une patate fritte d’aréna. Marcher sur les glaces et glisser sur les marches. Le vice versa de l’hiver. Le verglas nous met vraiment dans tous nos états.

Pelleter. Forcer. S’épuiser. Ma petite pelle rouge fait le travail pour la galerie du côté. Mais je ne pourrai rien faire pour la barrière. Papa devra prendre le relais avec sa souffleuse. Moi, pendant ce temps-là, épuisé, j’irai souffler.

Je renifle. Déjà.

C’est la tempête, ce jour-là. Je marche face au vent, les bras en croix. Je pourrais presque m’accoter sur lui et je ne tomberais pas. Son souffle puissant me fait ravaler mon air et m’étouffe presque. Je baisse la tête pour éviter le pire, mais aussi pour empêcher la neige de trop me picoter la djeule. On dirait que quelqu’un me garroche une pelletée de gravaille en pleine face.

Je pars me promener dans le bois, parce que là-bas le vent n’existe plus. C’est toujours calme. Le calme pendant la tempête. Ça fait changement… À travers la neige et les branches, je me promène entre le risque de me perdre et celui de me trouver. Le calme me va bien. Je suis bien. Tout seul. Couché sous un sapin qui supporte pour moi, d’épines et de misère, tout le poids de la neige déjà tombée.

Je renifle. Encore.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
1

Vous pourriez aimer également ceci