Un autre café avec Éverade pis Arthur

par Hugo Bourque 12 février 2021
photo_hugo_2

Oué… pas chaud à matin, Éverrade!

Quoi, « pas chaud à matin »? T’es après t’chavirer net. On s’croirait au printemps.

J’le sais! Mais, norrmalement, c’est c’qu’on s’dit à c’te pérriode-ci d’l’année.

Ben invente pas l’malheur. Si l’été a décidé de passer l’hiver avec nous autres, pour l’amour de djeu, bouche ta djeule!

À part de t’ça? Quosse ça compte de bon, mon Arthur?

Pas grrand-chose. Toâ?

Bah, tu sais quosse que c’est? Au moins, on est pus confinés.

Ah! arrrête ouarre. J’suis assez étchoeurré de parrler de t’ça, c’te godam de COVID-là ! Si j’l’avais parr le collet, j’y arrracherrais la tâte!

Te v’là rendu meuvais que l’djâbe. Sais-tu quosse qui te ferait du bien?

Aweille, shoot!

Un voyage dans l’sud!

Godêche de fou! On peut pas y aller, au Mexique. La grrand’ face à Trrudeau veut pas!

J’te parle pas du Mexique. Moi, quand t’j’ai besoin d’aller dans l’sud, j’poigne ma crème solaire, j’prends mon char pis givatôme pour le Cap-aux-Meules.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
1

Vous pourriez aimer également ceci