De grâce, un peu de discernement

par Gil Thériault 5 février 2021
giltheriault

Plusieurs d’entre vous s’en souviennent certainement, il y a de cela plusieurs mois, une mode de déboulonnage de statue est passée.

Bien sûr, l’Histoire étant écrite par les vainqueurs, plusieurs personnages célébrés dans les bouquins ont vu leur image devenir monument public, leur nom devenir boulevard et/ou édifice public.

Sauf qu’à la relecture et réinterprétation des faits, certains d’entre eux se sont révélés racistes, misogynes, meurtriers, esclavagistes et bien d’autres qualificatifs pas très vénérables.

D’un côté, il y avait ceux qui clamaient que ces personnages infectes ne méritaient pas de trôner dans tel ou tel parc, ou de voir honorer leur mémoire via un nom d’autoroute ou de building payé par les contribuables.

De l’autre côté, il y avait ceux qui avançaient que si on commence à réinterpréter l’Histoire, que l’on risquait à nouveau de faire fausse route, que l’on devait plutôt expliquer le contexte de l’époque, qu’aucun personnage historique ne pouvait faire l’unanimité…

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci