Inspirante forêt

par Gil Thériault 4 décembre 2020
giltheriault

J’ai souvent affirmé que je m’intéressais davantage aux plantes qu’aux mammifères et davantage aux minéraux qu’aux plantes. En discutant avec mon voisin, j’ai réalisé à quel point ma connaissance des plantes était faible et ça m’a fait reconsidérer mon affirmation : il s’agit sans doute plus de respect (suivant leur importance respective dans l’écosystème) que d’intérêt.

Si l’on en croit les récits historiques, la densité végétale pré-colonisation de l’archipel était très importante. Malgré des conditions difficiles, la résiliente nature avait trouvé le moyen de s’épanouir avec des plantes rampantes à longues racines qui protégeaient d’autres petites plantes des puissants vents et de l’air salin. Ces plantes épaulaient à leur tour de petits arbres, qui soutenaient la pousse de plus grands arbres. Un beau système naturel équilibré doublé d’une protection efficace contre l’érosion.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci