Le vote du voisin

par Gil Thériault 20 novembre 2020
giltheriault

Je ne me décrirais certainement pas comme un mordu de politique, mais il s’agit tout de même d’un secteur qui influence tellement notre quotidien qu’il est difficile de ne pas s’y intéresser un minimum.

Je m’intéresse encore moins à la politique américaine, mais avouons que ces derniers temps, les médias nous ont un peu forcé la main en nous bombardant d’information sur la course Trump-Biden. Et oui, bien sûr, les décisions politiques du puissant voisin américain influencent beaucoup le quotidien des Canadiens.

Bref, en tentant d’y voir un peu plus clair, je me suis heurté à leur processus électoral. Pas simple.

Et comme la confusion semblait assez générale autour de moi, je me suis dit qu’une tentative de vulgarisation de ce système pourrait en intéresser quelques-uns. Voici donc un petit résumé de mes recherches :

Il faut tout d’abord que les caucus de parti et les primaires déterminent qui briguera le poste de président des États-Unis pour les partis en présence et pour nos voisins du sud, ça ne signifie pratiquement que les Républicains et les Démocrates, détenant à leur deux la presqu’entièreté du pouvoir politique américain.

Il faut toujours faire attention avec les généralisations, mais les Républicains (comme Trump) sont vus comme conservateurs (contre l’avortement, pour les armes et l’armée, moins de taxes) et plus proches des citoyens, alors que les Démocrates, comme plus libéraux (pro choix, pour le contrôle des armes et une armée minimaliste, plus de taxes) et plus élitistes.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci