Un samedi comme les autres

par Hugo Bourque 6 novembre 2020
photo_hugo_2

Samedi matin, comme bien des samedis matin de l’époque, dès que je me levais, je savais que j’allais vouloir aller me louer un film chez Édouard, au centre d’achat.

Mama-a-an? Bétôt, j’pourrais t-y aller me louer un film?

Oué, oué. Veux-tu qu’on y alle asteure?

Mais non. On ne pouvait pas y aller tout de suite. Parce que ceux qui avaient loué des films le vendredi soir devaient ramener leurs locations le lendemain avant treize heures. En ayant pris soin de reculer la cassette au début, évidemment, sinon ils devaient payer une pénalité. Alors pour avoir plus de chance de trouver le film que je voulais, j’étais mieux d’attendre d’y aller à treize heures, moi aussi.

Donc, samedi midi, comme bien des samedis midi de l’époque, je rappelais mes intentions.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci