Un partenariat innovant en lutte à l’érosion

par Adèle Arseneau 23 octobre 2020
201019_operation1

Sous l’initiative de la CTMA et sa filiale Dragage IM, bonifiée de l’expertise du Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM), un nouveau partenariat voit le jour et permet que se mette en branle le projet d’approvisionnement en sable à partir de bancs d’emprunt en mer, afin de lutter contre l’érosion.

La phase 1

Emmanuel Aucoin, directeur général de la CTMA, explique que la coopérative effectue du dragage mécanique et par pompes dans les ports des Îles, mais que cette fois-ci, il s’agit de dragage hors gabarit (hors ports et voies navigables). « On a déjà une expertise et des gens très qualifiés dans le dragage et on sait que l’érosion des berges est un enjeu à court-moyen terme et qu’il faut faire la lutte à l’érosion avec toutes sortes de méthodes. On pense que la recharge de sable est une bonne méthode parce qu’elle est faite partout ailleurs, par exemple en Floride, même Dubaï, qui a été créée par recharges de sable. On a décidé de regarder comment proposer une méthode, à notre échelle à nous, qui serait respectueuse de l’environnement et de la vie marine. » Ce sont des fosses en profondeur qui ont été privilégiées, empêchant d’empiéter sur une grande surface.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci