L’arbre ou la route

par Gil Thériault 23 octobre 2020
giltheriault

L’une des choses qui m’ont le plus enchanté de mes années de journalisme, c’est l’opportunité d’explorer des sujets que je n’aurais jamais abordé en d’autres circonstances.

L’un de ces sujets improbables pour une personne aussi peu intéressée que moi aux automobiles fut un cours de conduite sur neige donné dans le nord de Montréal.

Je suis loin d’être un expert en conduite automobile, mais des années d’expérience en conduite hivernale m’ont permis d’affronter la neige et la glace avec passablement d’aisance. Ce n’est pas le cas de tout le monde et ces cours leurs sont destinés.

Pendant la théorie, l’instructeur mentionnait que lorsque l’auto dérape dans une courbe, en dérapage contrôlé, il faut garder les yeux fixés vers l’endroit où l’on veut se diriger, i.e. la route. À son avis, le stress porte certains conducteurs à regarder l’arbre qui arrive à toute vitesse devant eux et que, comme on se dirige toujours naturellement vers l’endroit que l’on fixe, ça causait souvent l’accident. Autrement dit, c’est le focus sur l’obstacle qui cause le problème, pas l’obstacle lui-même.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci