Mouton noir

par Rédaction 9 octobre 2020
giltheriault

Autre sujet existentiel qui m’a été inspiré par de récents évènements où une professeure d’université états-unienne a avoué publiquement ne pas être ce qu’elle prétendait depuis des années, c’est-à-dire une personne de descendance noire et latine… filiation sur laquelle cette professeure a d’ailleurs amplement écrit.

Ce n’était pas le premier cas du genre, puisqu’une certaine Rachel Anne Dolezal s’était également fait passer pour une Noire et est même allé jusqu’à devenir présidente d’un chapitre de l’Association nationale pour l’avancement des personnes de couleur (NAACP en anglais). Ce scandale a défrayé les manchettes en 2014-2015.

Pour sa défense, cette dernière a, en substance, clamé qu’elle était peut-être née Blanche, mais qu’elle se « sentait » Noire. Mais peut-on se sentir Afro-Américaine sans l’être?

Côté ouverture d’esprit, moi qui m’ai plus souvent fait reprocher l’excès que l’inverse, j’ai pourtant ressenti un malaise vis-à-vis ce genre de transidentité et je ne suis pas encore totalement certain de comprendre pourquoi.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci