Une histoire de pêche

par Nathalie Deraspe 28 août 2020
nathaliederaspe

Vous savez combien je multiplie les superlatifs quand j’écris sur le Brésil. Mon attachement à l’égard de ce pays au territoire aussi grand que le cœur de ses habitants s’explique aisément. Concentrés sur la côte, les Brésiliens sont viscéralement connectés à la mer. Comme les Madelinots.

N’eût été de cette histoire de COVID, qui nous a gardés captifs deux mois dans cette région spectaculaire, il m’aurait été impossible de m’imprégner de l’esprit qui règne sur le littoral. Grâce à l’ami Everton, alias Camarão (ou crevette en portugais), j’ai pu découvrir petit à petit ce qui anime les gens de sa communauté.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci