Rebond inattendu du marché immobilier

par Dominique Jutras 7 août 2020
2929243

En circulant sur l’archipel, il est facile de constater la présence de plusieurs pancartes de maisons à vendre affichant vendue, attestant de la reprise du secteur immobilier. Après avoir été ébranlés par la crise du coronavirus, les courtiers immobiliers font face à une hausse marquée de la demande et une diminution de l’offre par rapport aux années précédentes.

En mai, le portrait était tout autre, selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec, le marché immobilier de l’Est-du-Québec a connu une baisse marquée en raison de la pandémie. Dans la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, les courtiers avaient enregistré une baisse de 47 % de leurs ventes par rapport à l’année précédente. Tandis que la valeur des transactions s’est établie à 4,1 millions de dollars, comparativement à 7,9 millions en avril 2019. La valeur moyenne des maisons s’était aussi dépréciée de 9 % en Gaspésie et aux Îles où le prix moyen des résidences vendues en avril a été de 139 000 $.

Comme partout au Québec, le marché immobilier connaît présentement un rebond occasionnant une hausse de la valeur des propriétés et une surenchère des prix. Après avoir mis leurs activités sur pause pendant plus d’un mois en raison de la pandémie, les courtiers immobiliers ont été confrontés à une
« demande refoulée » lorsqu’ils ont pu de nouveau réaliser des transactions immobilières au mois de mai dernier. Le marché de la revente a alors atteint « un record » un peu partout au Québec.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci