La tonte à tonton

par Gil Thériault 7 août 2020
giltheriault

Mon père n’était pas particulièrement maniaque de l’entretien paysager, mais il prenait soin de sa propriété en élaguant et tondant la pelouse à l’occasion.

Je n’ai jamais senti chez lui quelque sentiment d’urgence ou même de fierté en la matière, mais davantage une sorte de devoir domestique avec un relent de : « Qu’est-ce que les voisins vont penser si je ne le fais pas? »

Comme je posais des questions à peu près sur tout, ces activités ne faisaient pas exception. Et mon père d’assouvir mon besoin de savoir par un : « Ça fait plus propre et ça éloigne les mulots. » J’avoue pendant longtemps ne pas avoir cherché plus loin.

Ce n’est qu’une fois ayant moi-même à entretenir ma propriété de façon régulière que, sans doute motivé par de plus amples connaissances écologiques et, surtout, par la paresse, je me remis à questionner cette pratique de tonte de pelouse. Mais pourquoi tond-t-on la pelouse au juste? D’où cette habitude vient-elle?

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci