Passer de l’amère à la mer

par Nathalie Deraspe 5 juin 2020
nathaliederaspe

Comme le disait si bien le cinéaste Pierre Falardeau, la liberté n’est pas une marque de yogourt. Cela dit, pareil au produit laitier qu’on aurait abandonné au fond d’un frigo en tenant pour acquis qu’il resterait intact, nos libertés individuelles sont si malmenées par les temps qui courent que leur concept même semble périmé.

Quand on est une chenille, peu nous importe l’interdiction de voler. C’est sans penser qu’inéluctablement, on deviendra papillon. Il y a quarante ans, le Québec a failli se doter d’un pays. Mais comment voulez-vous qu’un État devienne souverain alors que la moitié de la population qui le compose se contente de ramper ?

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
1

Vous pourriez aimer également ceci