Des Îles « mouvantes »

par Adèle Arseneau 29 mai 2020
erosion

Une équipe de six professionnels de recherche de l’UQAR sont dans l’archipel jusque vers la vingtaine de juin pour poursuivre les travaux essentiels de mesures annuelles d’érosion des berges, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique du Québec. Elles noteront les relevés de plus de mille bornes autour des Îles.

Elles seront facilement identifiables et assujetties à des règles très strictes en raison de la COVID-19, incluant l’isolement de 14 jours imposé aux Îles, assure Christian Fraser, professionnel de recherche du Laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières & Chaire de recherche en géoscience côtière de l’UQAR.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci