Comme avant

par Hugo Bourque 22 mai 2020
photo_hugo_2

La vie ne sera plus jamais comme avant.

Ce n’est pas très encourageant, mais c’est ce qu’on nous répète souvent depuis un élan. Plusieurs mesures qu’on prend en ce moment pourraient bien rester les normes dans le futur pour plus ou moins longtemps. Imaginez…

Avant ça, quand on voulait manger une carotte, on avait juste à aller dans le jardin en arrière de la maison. That’s it, that’s all. Moi, c’était en arrière de chez pepé. Asteure, on doit faire la file dehors à la COOP, suivre les flèches sur le plancher, ne parler à personne et payer sans cracher dans la face de la caissière. Ce n’est plus comme c’était. Non seulement ça, mais avant ça, quand je m’en arrachais une directement du jardin, je la frottais à peine sur mon pantalon de jogging avant de la croquer. Des fois, ça goûtait plus la terre rouge que la carotte. Asteure, faut laver notre épicerie aux lingettes désinfectantes et frotter nos fruits et légumes avec de l’eau et du savon avant même de les mettre au frigidaire. Je m’ennuie du goût de la terre ; le savon c’est pas vraiment mon affaire.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci