La nouvelle coqueluche

par Gil Thériault 20 mars 2020
giltheriault

Je sais bien qu’il s’agit du coronavirus et non pas de la coqueluche, mais la COVID-19 est quand même devenue la nouvelle coqueluche des médias, non ?

Les nouvelles et la panique se répandent encore plus rapidement que la maladie… et feront, en fin de compte, peut-être davantage de dommages.

Les réflexions que suscite cette crise mondiale sont légion.

Je lisais quelque part que si l’on en parle davantage que de la faim dans le monde, qui tue infiniment plus de personnes annuellement, c’est parce que les riches en sont affectés. Pas faux. Je lisais à ce propos que les autorités sanitaires italiennes devaient décider qui serait soigné et qui serait laissé à son sort. Bien que ça soit en effet épouvantable comme situation, il s’agit du quotidien pour des milliers de communautés à travers le monde aux prises avec des crises alimentaires, un manque d’eau potable, de médicaments, la guerre ou la déportation.

Mais évidemment, les médias s’intéressent aux nouveautés, pas au phénomène qui perdure depuis des siècles.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci