Un vote… qui compte

par Michel Saint-Laurent 31 janvier 2020
michelstlaurent

Le 22 janvier dernier ont débuté, à l’Assemblée nationale, des audiences publiques historiques, soit celles de la commission parlementaire chargée d’étudier le projet de loi no 39, déposé et piloté par la ministre Sonia Lebel, ministre responsable des Institutions démocratiques, de la Réforme électorale et de l’Accès à l’information, du gouvernement de la CAQ. Cette loi établirait un nouveau mode de scrutin, dit proportionnel mixte avec compensation. Cette volonté de changer la façon de voter afin d’élire les députés qui nous représentent ne date pas d’hier. Déjà, le premier gouvernement de René Lévesque, élu en 1976 avait, à son agenda, le désir de modifier le mode de scrutin. M. Lévesque qualifiait même cette façon de voter, que nous avons hérité du colonisateur anglais, de « démocratiquement infect ».

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci