Au café avec Éverade pis Arthur

par Hugo Bourque 20 décembre 2019
hugobourque2

À tous les matins que le bon Dieu amène…

Ah ben godam ! Si c’est pas mon Éverrade prréférré qui arrrive au café à matin.

Ben là, Arthur, t’es après t’chavirer net. Ça fait depuis que l’Tim est ouvert que j’viens prendre mon café avec toi à tous les matins. As-tu laissé ta tête au Havre ?

Au moins, moi j’aurrais d’quoi à laisser chez nous. Toi, t’as pas assez d’jugeote pourr en laisser une motte à Fatima.

Pis ? À parrt de t’ça ?

Ah… pas grand-chose. L’année arrive su’ l’tchu. T’sais quosse que c’est?

Il était temps qu’a finisse, c’te godam-là. Heille, on est à la veille de parrde les Îles à forrce qui vente.

Parle-me s’en pas. J’avais mis une belle twelle neuve su ma piscine…

T’as pas parrdu ta twelle neuve ?

Nan, j’ai perdu ma piscine ! Direct su la Dune du Nord. En arrière de l’Anse au Baleinier-pas-de-baleine. Ça fait frayeur !

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci