Aire marine protégée : oui, mais de quoi ?

par Gil Thériault 18 octobre 2019
giltheriault

On sait que la création des premières aires marines protégées (AMP) remonte aussi loin qu’au début du siècle dernier, mais depuis que les Nations Unies ont établi des cibles de protection à atteindre pour ses membres, elles ont certainement connu un regain de popularité.

On peut donc se demander à juste titre qui se cache derrière ce grand retour des AMP.

Selon un rapport du groupe de consultants internationaux Opes Oceani, les AMP de grandes surfaces (plus de 100 000 km2) ont peu à voir avec la gestion domestique des ressources marines et sont rarement établies dans des optiques de protection de la biodiversité. Il s’agit plutôt d’une tendance mondiale basée sur des cibles numériques (tant de pourcentage) de protection poussée par de riches organismes internationaux du genre World Wildlife Fund (WWF), suffisamment influents pour jouer dans la cour des grands. Ce dernier apparaît d’ailleurs rapidement dans les recherches Web sur le sujet.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci