Projet de loi 17 : grande porte ouverte à la concurrence « Les chauffeurs de taxi se voient mourir à petit feu » – Joël Arseneau

par Adèle Arseneau 13 septembre 2019
taxi2

Ce sont 7 000 détenteurs de permis québécois qui voient leur industrie « mourir à petit feu », d’expliquer le député des Îles à l’Assemblée nationale, Joël Arseneau. C’est que les députés sont à l’étude du projet de loi 17 du gouvernement caquiste qui fera en sorte de dérèglementer largement l’industrie au profit des multinationales telles Uber, mais également, permettra à tout un chacun, sous quelques conditions, d’offrir également le service.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci