Le Myrique des Îles, ce n’est pas pareil !

par Journaliste Invité 9 août 2019
myrique

On fait souvent référence à l’héritage des Madelinots et à leur résilience historique. On dit qu’ils se sont adaptés aux dures conditions de l’hiver et que l’insularité a forgé leur caractère. Et si l’environnement insulaire forgeait la biologie de nos plantes et qu’elles conservaient cet héritage madelinot ?

Selon des chercheurs, c’est le cas du Myrique des Îles, une plante qui serait unique aux Îles de la Madeleine. Cette variété de plantes se retrouve sur la côte est de l’Amérique du Nord à partir des Îles de la Madeleine jusqu’en Pennsylvanie. Cette plante prospère aux Îles de la Madeleine et contribue à minimiser l’érosion.

Quatre feuilles a attribué une nouvelle utilité à cette plante avec des produits corporels et d’ambiance préparés à base de celle-ci. Dans le cadre de sa production, la compagnie a poursuivi une analyse biochimique de la plante et mis le doigt sur quelque chose d’intéressant.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
1

Vous pourriez aimer également ceci