Pour une pêche durable

par Michel Saint-Laurent 12 avril 2019
michelstlaurent

Aux Îles de la Madeleine, nous savons tous l’importance que revêt la pêche pour la vie économique de l’archipel. Avec le tourisme, c’est un secteur d’activité névralgique pour toute la communauté. Bon an, mal an, environ 30 % de la population active travaille dans les industries des pêches commerciales et de la transformation de poissons et de fruits de mer. Notre région représente 70 % de la valeur de la production maricole et est la première, au Québec, en ce qui a trait à la pêche au homard. Sans la pêche, plein de gens, hommes et femmes, devraient se trouver un autre emploi, et on sait que les possibilités aux Îles ne sont pas légion.

Il est donc primordial de s’assurer de la pérennité de cette ressource. Or, deux phénomènes actuels pourraient venir y porter atteinte.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci