Sortir des Îles

par Hugo Bourque 1 mars 2019
hugobourque-featured

Quand j’étais petit, sortir des Îles était vraiment quelque chose de très excitant. On se sentait un peu comme une marmotte qui émerge de sa tanière pour voir son ombre au printemps. Moi, j’avais tout à coup l’impression que la vie s’ouvrait devant moi. J’étais comme Christophe Colomb à la découverte de l’Amérique. Ça, ce n’était que dans ma tête, parce que j’étais plutôt un Madelinot à la découverte du Nouveau-Brunswick… Moins excitant que mon homologue italien, mais au moins, nous, on n’avait aucune chance de poigner le scorbut.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci