Cadre, décorum et respect

par Gil Thériault 14 décembre 2018
giltheriault

Catherine Dorion, députée de Taschereau, a beaucoup fait jaser dernièrement avec ses choix vestimentaires portés dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

À cette occasion, on a beaucoup parlé de « décorum ». Au sens péjoratif, ce mot évoque un luxe ostentatoire, l’éclat pompeux des apparences. Il possède également le sens d’étiquette, de protocole, de formalités auxquels sont astreints les personnages officiels. En d’autres mots, on pourrait parler de « cadre ».

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci