Les Canaries, pour le meilleur et pour le pire

par Nathalie Deraspe 26 octobre 2018
nathaliederaspe

Nous avons quitté le Maroc un jour sans vent. La tempête qui nous y a conduits nous a suffisamment secoués pour qu’on préfère partir durant une accalmie, quitte à faire un peu de moteur. Au final, l’engin a ronronné durant deux jours et demi, soit pendant toute la durée du trajet.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci