L’ivresse

par Gil Thériault 5 octobre 2018
giltheriault

Le répertoire des blagues de gars chaud est bien touffu. Comme celle du gars qui dit à l’autre de prendre le volant parce qu’il est trop saoul pour jouer de la guitare… ou bien de celui qui dit qu’il n’a pas le choix de conduire parce qu’il est trop chaud pour marcher.

Tout le monde les trouve drôles, ces blagues. Tout le monde, sauf les victimes directes ou indirectes de ces chauffards.

Je discutais dernièrement avec un Madelinot dans la soixantaine. Il me racontait qu’un de ses amis ayant pris un verre de trop lui avait récemment demandé de l’accompagner, ce qu’il fit avec plaisir. « Je trouvais ça super qu’il me demande mon aide, car ce n’était pas dans ses habitudes. Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il voulait que je l’accompagne… jusqu’à sa voiture. » Ça ferait une autre bonne blague si ce n’était pas si triste.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci